En vedetteMarrakech: Plaidoyer pour la transition vers des villes arabes durables (Forum)

En vedette

Marrakech - cloture forum villes sino-arabes - ECO
09 Nov

Marrakech: Plaidoyer pour la transition vers des villes arabes durables (Forum)

Marrakech, – Les participants aux travaux du 2ème Forum des villes sino-arabes ont appelé, vendredi à Marrakech, à l’adoption de normes de référence pour favoriser la transition vers des villes arabes durables et des pôles économiques attractifs des investissements et créateurs d’emplois.

Lors de la séance de clôture de ce Forum de deux jours, initié sous le thème « Construire ensemble des sociétés de la Route de la soie: le rôle des villes arabes et chinoises », les participants ont souligné l’importance du développement de l’expertise et des compétences dans les villes intelligentes et du renforcement de leurs infrastructures en matière de gestion numérique.

Ils ont aussi insisté sur la nécessité de traiter les questions émergentes relatives notamment à l’environnement, à la gestion de l’énergie, de l’enseignement et du patrimoine, tout en oeuvrant à mettre sur pied des plans pour la mobilité urbaine, qui soient amis de l’environnement, à améliorer les capacités des villes en vue de faire face aux effets des changements climatiques, et à adopter des pratiques de gestion efficace en matière d’énergie.

Evoquant les relations sino-arabes, ils ont réaffirmé l’importance de la consolidation de ces liens, à travers le renforcement de la coordination et la conclusion de conventions de coopération et de partenariat, et la création d’un réseau des villes historiques sino-arabes en vue de leur réhabilitation et de leur valorisation sur les plans touristique et culturel.

Les différents intervenants ont, dans ce sens, souligné l’impératif de renforcer l’intégration et d’intensifier la conclusion de conventions de jumelage et de partenariat entre les villes chinoises et arabes dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », et de soutenir les initiatives et les échanges entre les peuples chinois et arabe dans les différents domaines.

Ils ont aussi lancé un appel aux responsables chinois et arabes et aux décideurs politiques afin de prendre en considération l’ensemble des recommandations de ce conclave et de réfléchir aux meilleurs moyens d’attirer davantage d’investissements chinois vers les villes arabes en vue d’assurer leur développement durable.

Organisé par le ministère de l’Intérieur (Direction Générale des Collectivités Locales-DGCL), en coordination avec l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger, et l’Organisation des villes arabes, et en partenariat avec l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC) et l’Association des Régions du Maroc, le 2ème Forum des villes sino-arabes a connu la participation de 250 personnes, dont des responsables chinois représentant plusieurs parties officielles, populaires, académiques et gouvernements locaux et secteur privé, et leurs homologues arabes.

Côté marocain, le forum a vu la participation d’un parterre de présidents de conseils régionaux et de collectivités territoriales, ainsi que des représentants de secteurs gouvernementaux et d’agences et institutions publiques.

Cette rencontre vise à raffermir l’amitié sino-arabe et à mettre sur pied une plateforme de dialogue entre les gestionnaires de la chose locale en Chine et dans la région arabe afin d’échanger les visions et les expériences pionnières sur les questions d’intérêt commun, inhérentes au développement durable global.

Les travaux de ce Forum ont été axés sur les « smart cities (villes intelligentes) », « la préservation du patrimoine », « l’habitat », « le marketing territorial » et « le rôle des infrastructures dans le développement des villes ».

Voir Aussi