evenementsMexique: Le ministère de l’environnement et des ressources naturelles célèbre ce samedi 12 mai la…

evenements

Birds sit on an electricity pylon as a aeroplane flies past in Pristina on November 25, 2017.   / AFP PHOTO / Armend NIMANI
11 Mai

Mexique: Le ministère de l’environnement et des ressources naturelles célèbre ce samedi 12 mai la Journée mondiale des oiseaux migrateurs

Washington – Le ministère de l’environnement et des ressources naturelles célèbre ce samedi 12 mai la Journée mondiale des oiseaux migrateurs, avec pour objectifs de sensibiliser le grand public sur l’importance des oiseaux migrateurs pour l’écosystème du pays et de la planète en général et unifier les principaux corridors migratoires des oiseaux, ou voies de migration, de la planète, à savoir les voies de migration d’Afrique-Eurasie, d’Asie orientale/Australasie et celles des Amériques.

Le département fédéral souligne qu’afin que cette célébration soit encore plus réussie et pertinente pour les défenseurs des oiseaux du monde entier, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs aura maintenant deux principaux jours de célébration dans l’année (les deuxièmes samedis de mai et d’octobre) et pourra en outre toujours être fêtée tout au long de l’année, à chaque fois que des oiseaux migrateurs sont présents dans une localité donnée.

Citant l’Organisation des Nations Unies, le ministère relève que la célébration de cette journée a pour objectifs d’atteindre un public plus large et d’amplifier son message en faveur de la conservation des oiseaux et de renforcer l’éducation et la sensibilisation sur la nécessité de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats, à tous les niveaux et dans toutes les régions du monde.

Célébrée sous le thème « Unifier nos voix pour la conservation des oiseaux », cette journée espère, grâce aux activités organisées sur ces trois voies de migration et à l’échange d’informations qui s’ensuit, augmenter le niveau de sensibilisation sur les menaces générales et spécifiques auxquelles les oiseaux sont confrontés.

************************

Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Nord pour la journée du vendredi 11 mai 2018.

 

Etats-Unis d’Amérique :

La Californie est devenue mercredi le premier Etat américain à exiger des panneaux solaires sur tous ses nouveaux bâtiments résidentiels, en vue de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre.

Dans un communiqué la Commission californienne de l’Energie a annoncé que les nouvelles normes de construction, adoptées à l’unanimité par ses 5 membres, entreraient en vigueur dès le 1er janvier 2020, dans le cadre d’un objectif de « réduire de 50% la consommation énergétique dans les nouveaux logements ».

Ces nouvelles règles devraient faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre autant que si 115.000 voitures à carburants fossiles étaient retirées de la circulation, précise la commission.

Sont exemptées de cette procédure les habitations situées à l’ombre.

En vertu de ces nouvelles normes, les prêts immobiliers résidentiels (en prenant pour base les prêts à 30 ans) devraient en moyenne augmenter de 40 dollars par mois, mais permettre de faire baisser de 80 dollars mensuels les dépenses de chauffage, climatisation ou éclairage.

 

 

 

Voir Aussi