En vedetteLe ministre argentin de l’environnement salue les efforts de SM le Roi

En vedette

Ministre argentin de l'environnement - MAP ECO
03 Août

Le ministre argentin de l’environnement salue les efforts de SM le Roi

Buenos Aires – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Sergio Bergman, a salué les efforts consentis par SM le Roi Mohammed VI pour ériger un Maroc renouvelé et leader au sein de son espace régional.

« En tant qu’Argentins, nous sommes admiratifs du Maroc pour l’héritage historique commun, mais aussi pour les efforts consentis par SM le Roi Mohammed VI en vue d’ériger un Maroc renouvelé et lui conférer un leadership au sein de son espace régional », a-t-il déclaré à la MAP en marge de sa participation à la réception organisée par l’Ambassade du Maroc à Buenos Aires à l’occasion du 18ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres.

« Nous observons avec beaucoup d’admiration, la capacité de SM le Roi à moderniser le Maroc », a poursuivi M. Bergman, également rabbin et écrivain, avant de mettre en relief le « grand intérêt » qu’accorde SM le Roi à la préservation d’une tradition ayant toujours distingué le Royaume: celle de la coexistence entre les religions célestes en terre du Maroc.

Et le ministre d’ajouter que le SM le Roi a toujours été soucieux de promouvoir une politique fondée principalement sur la préservation de l’identité marocaine islamique en favorisant une ouverture sur la modernité, ce qui a permis au Maroc d’occuper une place parmi les pays leaders.

Pour cette raison, a-t-il ajouté, « nous contemplons le Maroc avec admiration et nous considérons qu’il s’agit d’un exemple à suivre », en saluant les réalisations qui se sont concrétisées sous le règne de SM le Roi Mohammed VI.

« Le Maroc est un exemple à suivre en matière d’énergie propre et renouvelable et en matière d’engagements relatifs aux conventions sur le climat comme l’accord de Paris », a relevé le ministre.

S’agissant de la COP22 qui s’est déroulée en novembre dernier à Marrakech, M. Bergman a relevé que cette conférence est encore gravée dans la mémoires aussi bien pour la qualité de l’accueil des participants que pour l’organisation modèle de ce conclave mondial sur le climat.

Voir Aussi