En vedetteEssaouira à l’heure du 3ème festival  »Les Océanes »

En vedette

océanes
22 Mar

Essaouira à l’heure du 3ème festival  »Les Océanes »

Essaouira- Le coup d’envoi de la troisième édition du Festival de la culture surf et l’environnement « Les Océanes » a été donné jeudi à Essaouira, avec la programmation d’une série d’activités alliant art et sensibilisation à la protection de l’environnement.

Initié par l’Institut Français d’Essaouira (IFE), « Les Oéances », qui se poursuivra jusqu’au 23 courant, se tient dans le sillage de la notoriété de la ville en tant que destination incontournable des rendez-vous culturels internationaux mais aussi grâce à son spot de surf de renommée mondiale.

Lors de cette première journée, Surfinder Foundation Maroc (SFM) a initié des « Classes Bleues », une activité dédiée à la sensibilisation des élèves à l’environnement, notamment ceux du lycée collégial Moulay Abdellah à Essaouira-Jdida.

Ces classes reposent sur la constitution de groupes de réflexion sur 4 thématiques à savoir : le rôle de l’océan, les causes de la pollution, les conséquences de la pollution et les éco-gestes, suivie d’une présentation par chaque groupe de son travail, puis de la présentation de diaporamas sur la SFM et ses projets, la problématique de pollution au Maroc (qualité de l’eau, urbanisation….), la pollution des océans, les sources et la circulation des déchets.

Parmi les thématiques présentées figurent aussi la pollution plastique, les impacts des déchets sur l’environnement, avec un focus aussi sur la pratique et le matériel de surf.

Ces Classes bleues se veulent ainsi un espace de promotion des connaissances et des informations sur l’environnement et constituent l’un des piliers pour protéger l’environnement en rendant les enfants des acteurs agissants pour un avenir plus propre et respectueux de l’environnement.

Les objectifs attendus consistent à Informer les citoyens sur la problématique du changement climatique et à développer une prise de conscience autour du rôle de l’Océan et des questions environnementales d’actualité.

Côté artistique du Festival, l’artiste-peintre souiri, Ouaarhin Nourredine a donné libre cours à son pinceau, dans un mélange subtile de couleurs, en réalisant une fresque murale gigantesque mettant en avant les grandes vagues du littoral souiri avec un arrière plan dédié à la sekala du port de Mogador et ses forteresses.

Lors de cette première journée, les festivaliers ont été également au rendez-vous avec la projection à l’IFE d’un film documentaire intitulé « A Plastic Ocean » de ses réalisateurs Craig Leeson et Jo Ruxton.

D’une durée de 1h40mn, « A Plastic Ocean » est un captivant opus scientifique et d’aventure qui examine les conséquences de la société du gaspillage à l’echelle mondiale.

Le film accompagne une équipe internationale d’aventuriers et de chercheurs autour du globe pour explorer les dangers qui guettent au fond des océans, dont l’eau n’est plus cristalline depuis longtemps.

Ce documentaire présente des photos extraordinaires de la faune et de la flore sous-marines, de la pollution plastique dans les océans et son impact sur la santé.

Dans le volet scientifique, les festivaliers ont été invités à échanger autour de la question « océan et écologie » lors d’une conférence organisée à cette occasion.

Ce festival a acquis ses lettres de noblesse comme en témoigne la richesse et la diversité du programme concocté pour cette nouvelle édition, a confié à la MAP, M. Boujemâa Guilloul, jeune souiri mondialement connu pour ses titres internationaux en windsurf et parrain du Festival « Les Océanes », notant que ce festival, en associant un aréopage d’artistes, de sportifs, de leaders d’opinion et d’influenceurs sensibles aux questions environnementales et de protection du littoral, cadre parfaitement avec la vocation d’Essaouira en tant que destination phare de la culture et des sports de glisse.

Le festival est aussi l’occasion « d’informer et sensibiliser les jeunes souiris en particulier et ceux du Maroc en général sur les conséquences de nos habitudes et de nos comportements sur la nature et l’environnement », a-t-il expliqué, se félicitant que cette manifestation offre l’opportunité aux générations montantes de s’initier aux sports nautiques dans leur dimension respectueuse du littoral mais aussi, en tant qu’outil d’épanouissement.

Selon les organisateurs, « Les Océanes » s’inscrit dans la dynamique enclenchée par tous ceux qui partagent les valeurs de la culture du surf et souhaitent développer cette discipline sportive à Essaouira.

En 2019, riche du succès des deux premières éditions, l’IFE renouvelle l’expérience avec de nouveaux projets et de nouveaux partenariats qui voient le jour, avec la collaboration du ministère de l’Environnement et le Secrétariat d’Etat au développement durable, et la mise à disposition de sa ‘’Caravane Verte’’, une unité mobile qui s’installera sur le front de mer.

C’est dire que l’IFE s’associe à des acteurs associatifs et institutionnels pour créer un événement à l’image de la ville et de ses habitants, poursuit la même source.

« Les Océanes » vise à réunir les sportifs, les artistes et les professionnels de l’environnement autour d’un événement annuel. De l’école à la plage et au travers des initiations aux pratiques sportives, et d’expériences artistiques encadrées par des professionnels, explique-t-on.

Au menu de cette nouvelle édition qui se veut un espace d’échanges, de partage et d’apprentissage, figure une série d’activités, dont des projections de films et de documentaires, entre autres, « Beyond » et « Blue ».

Les festivaliers seront au rendez-vous également avec une série d’expositions d’œuvres artistiques, de conférences, d’ateliers et d’exposés scientifiques autour de thématiques telles que ‘’Océan et Surf’’ et ‘’Océan et Vie’’.

Le Festival sera aussi l’occasion pour le jeune artiste souiri, Nourredine Ouarrhim de réaliser une série de fresques murales, outre le vernissage d’une exposition de photographies intitulée ‘’Les Pionnières’’ de François Beaurain.

Les jeunes festivaliers auront, en outre, à profiter de sessions d’initiation aux sports nautiques dans des clubs de la cité des alizés.

Voir Aussi