evenementsUne climatologue canadienne nommée « Championne de la Terre 2019 » par les Nations Unies

evenements

epa05568901 US President Barack Obama (L), US actor Leonardo DiCaprio (R) and Dr. Katharine Hayhoe (C) participate in a panel discussion on climate change as part of the White House South by South Lawn event, on the South Lawn of the White House, Washington DC, 03 October 2016.  EPA/ISP / POOL
17 Sep

Une climatologue canadienne nommée « Championne de la Terre 2019 » par les Nations Unies

Montréal – La climatologue canadienne Katharine Hayhoe a été nommée « Championne de la Terre 2019 » par l’organisation des Nations Unies, en reconnaissance de ses recherches en matière de réchauffement planétaire.

Hayhoe, qui est professeur au département des sciences politiques à la Texas Tech University, où elle est également directrice du Centre des sciences du climat, a reçu la prestigieuse distinction environnementale pour « son engagement sans faille à quantifier les effets du changement climatique et ses efforts inlassables pour transformer les attitudes du public à cet égard », souligne l’ONU dans un communiqué.

Mme Hayhoe est aussi « l’une des scientifiques les plus influentes au monde pour avoir réussi à communiquer au sujet des réalités qu’implique le changement climatique », poursuit le document, précisant que ses recherches mettent en relief la résilience aux changements climatiques et les politiques climatiques aux niveaux fédéral et local aux États-Unis et au-delà.

« Alors que nous redoublons d’efforts pour atténuer les pires effets des changements climatiques, nous avons besoin de créateurs de changement passionnés et informés pour nous guider vers un futur plus durable. Avec son expertise et son énergie inépuisable, le professeur Hayhoe nous montre déjà la voie », a indiqué la directrice générale du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Inger Andersen.

De son côté, Hayhoe a estimé que ce prix est « un réel encouragement pour ceux qui œuvrent chaque jour à faire passer le message selon lequel le changement climatique est réel et que nous devons agir maintenant pour y faire face ».

« Ensemble, nous pouvons l’emporter car nous disposons d’ores et déjà de la technologie et des connaissances nécessaires pour apporter les changements nécessaires. Tout ce qui nous manque, c’est la volonté », a-t-elle assuré.

« Champions de la Terre » est le prix environnemental mondial phare des Nations Unies. Il a été lancé en 2005 par le PNUE pour récompenser les personnalités exceptionnelles dont les actions ont eu un impact bénéfique sur l’environnement.

Voir Aussi