InitiativesArgentine: 17 camions-citernes pour éteindre les incendies qui touchent les parcs nationaux

Initiatives

Plusieurs hectares, ont été ravagés par un énorme incendie, samedi (10/08/13), dans les forêts de Mesguina et d’Admin de la commune d’Amskroud, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Agadir.
23 Déc

Argentine: 17 camions-citernes pour éteindre les incendies qui touchent les parcs nationaux

Buenos Aires – Le ministre de l’Environnement et du développement durable, Sergio Bergman, a remis, récemment, 17 camions-citernes pour éteindre les incendies qui touchent les parcs nationaux, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur son site web.

« Nous sommes soucieux d’accorder la priorité aux incendies de forêt dans les parcs nationaux. Nous estimons que ces équipements constituent un saut qualitatif dans la lutte contre les incendies », a dit, à cette occasion, le ministre.

De son côté, le président de l’Administration des parcs nationaux, Eugenio Bréard, a souligné que ces camions-citernes seront distribués aux régions qui connaissent ces derniers jours des températures élevées.

Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du samedi 23 décembre:

– Chili:

Suite aux inondations qui ont frappé le village de Villa Santa Lucia dans la municipalité de Chaiten, région de Los Lagos (sud), plusieurs experts ont mis en garde contre les risques que représente l’instabilité des glaciers dans les zones cordillères.

Selon les scientifiques, près de 1.000 lacs glaciaires pourraient être touchés par le dégel et produire des coulées de boue dans la région d’Atacama (nord) à Magallanes (sud).

Un autre facteur identifié comme important pour la génération de ces événements est le manque de végétation.

============================

– Brésil:

Une opération de lutte contre le commerce illégal de bois, réalisée par l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA), a permis la saisie de 38 conteneurs dans les ports de Manaus dans l’Etat de l’Amazonas (nord).

Au total, un volume de 580 m3 de bois illégal a été saisi, précise l’IBAMA dans un communiqué, en relevant que les amendes imposées aux contrevenants ont atteint 150.000 réais (50.000 dollars).

Selon un classement de l’ONG Global Financial Integrity, l’abattage illégal se trouve en troisième position des crimes transnationaux les plus lucratifs, après le commerce de contrefaçons et le trafic de drogue.

============================

– Colombie:

La journée du 21 décembre a été la plus courte de toute l’année 2017 en Colombie, en raison du solstice d’hiver, un phénomène astronomique qui se produit lorsque la position apparente du soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional en fonction du plan de l’équateur céleste ou terrestre, ont rapporté les médias locaux.

Ce phénomène marque le début de la saison sèche dans le pays sud-américain qui se poursuivra jusqu’au mois de mars prochain. C’est ce qui explique la forte hausse des températures enregistrée dans plusieurs villes du pays, ont précisé les mêmes sources.

Cette saison sèche sera également marquée par le phénomène climatique La Niña, qui provoque des pluies intenses et des inondations, à cause de la montée du niveau des fleuves, ont expliqué les médias colombiens.

Selon l’Unité nationale de gestion des risques de catastrophes, les régions d’Andina, Orinoquia et la côte caribéenne seront les plus vulnérables durant cette saison et pourront connaître des gelées, des incendies et des pénuries d’eau.

============================

Pérou :

Les élèves du collège Mariscal Castilla, basé à Huancayo, dans la région de Junin, ont publié leurs productions littéraire et poétique sur l’importance de la protection du bassin du fleuve Conas sous le titre « L’eau source de vie et d’inspiration ».

Selon les médias locaux, l’ouvrage a été présenté lors d’une cérémonie culturelle, organisée à l’initiative de l’Autorité nationale de l’eau, organisme public qui œuvre à encourager des activités de sensibilisation à la préservation des sources d’eau.

Le livre a été qualifié par le directeur de l’Autorité administrative de l’eau à Mantaro, Julio Humberto Ignacio, de « contribution précieuse » pour la préservation de cette denrée vitale.

Voir Aussi