InitiativesChili: Une campagne pour la lutte contre l’utilisation abusive des pailles de plastique

Initiatives

A person holds a plastic bag on June 30, 2014 in a supermarket in Paris. A governmental amendment added to the biodiversity bill on June 25, aims for a total ban on single-use plastic bags. The Federation of plastics and composite materials estimated on June 27 that the ban on single-use plastic bags starting on 2016 "threatens 3.000 jobs". AFP PHOTO / FRED DUFOUR / AFP PHOTO / FRED DUFOUR
14 Sep

Chili: Une campagne pour la lutte contre l’utilisation abusive des pailles de plastique

Santiago- Le ministère de l’Environnement a présenté, mercredi, une campagne visant à sensibiliser les consommateurs et les entreprises à l’utilisation abusive des pailles de plastique et à créer ainsi des habitudes plus amicales avec l’écosystème.

La ministre de tutelle, Carolina Schmidt, a affirmé que « cette campagne vise à mettre en place de bonnes pratiques citoyennes en nous permettant tous, y compris les entreprises, de réduire la quantité de plastique qui se retrouve dans les poubelles et parmi les déchets ».

En cas de nécessité, le ministère recommande l’utilisation de pailles en acier inoxydable, en verre ou en bambou, qui peuvent être lavées et réutilisées autant de fois que vous le souhaitez.

Par ailleurs Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du vendredi 14 septembre :

Argentine:

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Sergio Bergman, s’est déplacé jeudi à San Carlos de Bariloche, dans la province de Rio Negro, pour superviser un projet de construction de logements durables.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique de l’État visant à promouvoir un logement durable afin d’accroître l’efficacité énergétique et l’inclusion des énergies renouvelables dans la construction. 150 maisons de ce type ont été construites jusqu’à présent.

L’efficacité énergétique et les ressources énergétiques renouvelables dans ces foyers contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et donc à lutter contre le changement climatique.

Colombie :

Le gouvernement a franchi un nouveau pas sur la voie d’un possible recours au « fracking », technique d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures non conventionnels par fracturation hydraulique, rapporte la presse locale.

La ministre des Mines et de l’énergie, Maria Fernanda Suarez, vient d’annoncer la mise en place d’une commission indépendante chargée d’émettre des recommandations à l’attention du gouvernement sur l’opportunité ou non d’introduire cette technique en Colombie, précise le quotidien « Semana ».

Il s’agit d’impliquer les différents secteurs afin d’ »avoir tous les éléments de jugement pour pouvoir prendre la meilleure décision pour le pays », a indiqué la ministre, selon laquelle la commission sera composée d’experts nationaux et internationaux dont les noms seront connus la semaine prochaine.

L’étude sera financée par la Banque interaméricaine de développement (BID), rapporte encore le journal.

Pérou:

La ministre de l’Environnement, Fabiola Muñoz, a exposé les mesures et les expériences réussies du Pérou pour atténuer les effets du réchauffement climatique lors d’un sommet sur le climat à San Francisco, aux États-Unis.

A cette occasion, la ministre a mis en avant « l’initiative du patrimoine naturel au Pérou » et le rôle précieux des zones naturelles protégées, en particulier en Amazonie, dans la stratégie d’adaptation et d’atténuation du changement climatique.

Le Sommet se tient du 12 au 14 septembre à San Francisco pour promouvoir une action efficace contre le réchauffement climatique.

Voir Aussi