InitiativesGhana: Une centrale solaire inaugurée à l’école technique secondaire de Nyakrom

Initiatives

(07/11/16) au complexe d'énergie solaire Noor à Ouarzazate
09 Oct

Ghana: Une centrale solaire inaugurée à l’école technique secondaire de Nyakrom

Accra- La deuxième dame du Ghana, Samiria Bawumia, a inauguré la centrale solaire de l’école technique secondaire de Nyakrom (NYSTECH), financée par l’Association des écoles forestières pour l’Afrique de l’Ouest.

La centrale contribuerait à réduire la facture d’électricité de l’école et a mettre fin aux coupures éventuelles d’électricité, rapporte la presse locale.

Par ailleurs, Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mardi 09 octobre :.

Sénégal :

Le service des eaux et forêts de Kolda a procédé récemment à la saisie de 250 billons, rapporte la presse locale, ajoutant qu’en plus du bois, les agents forestiers, ont mis la main sur quatre véhicules, arrêtés trois conducteurs et deux coupeurs de bois.

Cette saisine, est le fruit d’une vaste opération de lutte contre la coupe abusive et le trafic du bois, organisée le 30 septembre dernier, par le service régional des eaux et forêts de Kolda. Selon la même source, les bérets verts qui étaient sur le terrain à la traque des délinquants de la forêt, ont réussi à mettre la main sur trois camions et un tracteur tous chargés de bois. Ainsi, les trois chauffeurs des camions et deux coupeurs de bois, ont été appréhendés lors de cette même opération.

Burkina :

Les représentants de neuf pays de l’Afrique de l’Ouest se sont rassemblés, récemment à Ouagadougou, dans le cadre du 13ème Forum régional annuel sous le thème « Accaparement des terres, nouvelles générations d’organismes génétiquement modifiés (OGM) et biopiraterie: quelles menaces sur l’agriculture familiale et l’agroécologie paysanne et quelles solutions durables ? ».

Selon les participants, en dépit des performances des OGM dans l’agriculture et l’alimentation africaines, mises en évidence par l’échec retentissant du coton Bt (OGM, ndlr) au Burkina, la situation reste préoccupante au niveau environnemental.

Le plus redoutable demeure le projet « Target Malaria » qui prévoit le lâcher imminent de dix mille moustiques génétiquement modifiés, dans l’environnement du Burkina Faso pour lutter contre le paludisme, ont-ils relevé.

Ils ont, en outre, plaidé pour l’agroécologie paysanne et des semences paysannes et mis en garde contre les conséquences dévastatrices sur l’environnement.

Côte d’Ivoire :

Les résultats de la seconde édition du concours du « Prix vert » du meilleur village riverain du Parc national de Taï, initié par le Comité de gestion locale (CGL) de ce parc, ont été validés par les membres de ce comité, à leur 3ème session trimestrielle de l’année, tenue au siège de la Coopération internationale allemande (GIZ) de San Pedro.

Sur 19 dossiers réceptionnés, 15 dans les normes ont été analysés, donnant le village de Doba du secteur de Djapadji, vainqueur de cette seconde édition du ‘’Prix vert’’, avec une moyenne de 25,08, suivi par le village de Dahili du secteur de Soubré, avec une moyenne 22,82, et le troisième est le village de Gnaboya du secteur ADK/V6, avec une moyenne de 22,80.

L’analyse des dossiers des villages en compétition est faite sur la base de plusieurs critères dont la vérification que les villages riverains ne s’approvisionnent pas en bois d’énergie dans le parc, qu’ils n’y prélèvent pas leurs plantes médicinales, qu’ils luttent contre le braconnage, contre les introductions frauduleuses dans le parc, et que celui-ci ne serve pas de dépotoirs des ordures ménagères ni de lieu de défécation.

Voir Aussi