InitiativesLe gouvernement suisse rejette une motion des Verts qui demandaient une interdiction du…

Initiatives

logo_organisation-mondiale-de-la-santé-OMS
11 Mai

Le gouvernement suisse rejette une motion des Verts qui demandaient une interdiction du glyphosate, un produit classé potentiellement cancérogène par l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Bruxelles –  Le gouvernement suisse a rejeté jeudi une motion des Verts qui demandaient une interdiction du glyphosate, un produit classé potentiellement cancérogène par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans un communiqué, l’exécutif expliqué que sa décision trouve son fondement dans une nouvelle étude menée en Suisse, selon laquelle le pesticide serait inoffensif pour la santé.

Les premiers résultats de cette recherche commandée par le Conseil national montrent que les traces de glyphosate mesurées dans le pays helvétique sont très faibles. « Il faudrait consommer 71 kg par jour du produit le plus contaminé, les pâtes, pour qu’il y ait des effets secondaires nocifs pour la santé », précise-t-on.

Dans son évaluation, le gouvernement tient aussi compte des utilisations de cet herbicide ailleurs que dans l’agriculture. Il est indispensable dans certains cas, note-t-il, puisque c’est la seule alternative au désherbage à la main.

Par précaution, les Verts demandaient d’interdire le glyphosate en Suisse au moins jusqu’en 2022, soulignant qu’il n’y a pas suffisamment de connaissances sur les effets d’une exposition, même minime, à de tels produits sur le long terme.

++++++++++++++++++

Voici le bulletin de l’écologie de l’Europe Occidentale pour la journée du vendredi 11 mai 2018:

Madrid, – La municipalité de Madrid entend adopter un nouveau protocole pour les périodes de forte pollution atmosphérique, qui doit entrer en vigueur en automne prochain et qui interdira la circulation dans toute la ville des voitures ne disposant pas de vignettes écologiques, c’est-à-dire celles qui ont été immatriculées avant 2000 ou avant 2006 pour les véhicules diesel, y compris les motos.

Selon la déléguée de la mairie pour l’Environnement et la mobilité, Inés Sabanés, qui a présenté ce projet devant la commission de la qualité de l’air au conseil municipal, ce nouveau protocole permettra de mieux lutter contre les épisodes de forte pollution de l’air en ciblant les véhicules les plus pollueurs, et non la moitié du parc automobile comme c’est le cas jusqu’à présent à travers la circulation alternée.

Concernant l’inclusion des motos dans ce nouveau protocole, qui doit encore être approuvé par l’assemblée municipale, Mme Sabanés a souligné que les véhicules à deux roues qui ont plus de 15 ans polluent autant que de nombreux types de voitures.

– La deuxième édition du « Week-end des Parcs et Jardins de Wallonie » qui aura lieu les 2 et 3 juin prochains, mettra à l’honneur 34 parcs et jardins publics, a indiqué le ministère wallon de la Nature et du Tourisme, René Collin.

Sur la base d’un appel à candidatures, 34 lieux ont été sélectionnés en Wallonie pour abriter cet événement vert, dont sept sont classés au patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Les différents lieux seront accessibles gratuitement et se dévoileront autour de la thématique touristique « insolite ».

Une série d’activités seront proposées dans les parcs et les jardins publics sélectionnés, dont des pique-niques, une chasse aux nains de jardin, de la lecture de contes, de la méditation ou encore des spectacles médiévaux.

Dans le cadre de la 1ère édition du « Week-end des Parcs et Jardins de Wallonie » en 2017, plus de 7.000 visiteurs ont afflué sur une centaine de parcs et de jardins publics ou privés de toute la Wallonie.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0

– Genève, L’importateur suisse Amag a annoncé, vendredi, avoir suspendu la distribution de modèles du constructeur allemand Audi suite à de nouveaux soupçons de fraude sur les émissions de moteurs.

Cette annonce intervient après la publication d’un article dans le magazine allemand Spiegel, faisant état de soupçons de manipulation.

Le patron du constructeur allemand, Rupert Stadler, avait indiqué que des irrégularités avaient été découvertes lors de contrôles internes et signalées aux autorités compétentes.

Elles concernent le moteur six-cylindres diesel développant 271 chevaux, dont sont équipées 60.000 voitures des gammes A6 et A7 construites depuis 2014.

Les autorités de contrôle allemandes ont déjà ordonné le rappel de 156.000 véhicules, mais doivent encore en tester ou statuer sur 200.000 autres.

+++++++++++++++++++

-Une dizaine de fermes privées situées à l’intérieures de zones protégées d’Andalousie, de Cantabrie, de Catalogne et de la région de Madrid et faisant partie du réseau européen Natura 2000, vont ouvrir leurs portes aux visiteurs pour célébrer la Journée européenne de ce réseau.

Cette initiative intitulée «Abre Natura» et impulsée par l’ONG SEO/BirdLife avec l’appui de la fondation publique Biodiversidad, fait partie des actes commémoratifs de la Journée du Réseau Natura 2000, célébrée officiellement dans toute l’Europe le 21 mai.

L’objectif de cette initiative est de créer un lien entre le producteur et le consommateur et promouvoir la production agricole durable, qui permet la conservation de la biodiversité et le développement des territoires ruraux, indiquent les organisateurs.

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Lisbonne –  La cour d’appel de Coimbra a condamné une entreprise agricole à payer une amende de 240.000 euros, une peine inhabituelle au Portugal pour des délits environnementaux, selon Diario de Noticias.

D’après le jugement final, les juges de la chambre pénale du tribunal ont accepté la décision de l’Agence portugaise pour l’environnement (APA) d’appliquer, le 13 février 2017, une amende à l’entreprise d’élevage de porcins pour avoir commis un crime environnemental très grave dans une situation frauduleuse et qui serait récidiviste.

Le procès, qui a pris fin avec la décision de la Cour d’appel, remonte à juillet 2016, lorsqu’une équipe d’inspection de l’Agence portugaise de l’environnement a découvert que « les eaux usées étaient déversées dans la ligne d’eau de la rivière Arnoia, (appartenant au bassin versant de Ribeiras do Oeste), provenant de ladite exploitation agricole (Agropecuária Valinho, SA), qui ne dispose pas d’un titre d’utilisation des services de l’APA.

Paris,- L’Association agréée de surveillance de la qualité de l’air (ATMO) Nouvelle Aquitaine va étudier jusqu’à la fin du mois de mai l’impact environnemental des paquebots à l’arrêt dans les ports de Bordeaux.

« On va regarder différents polluants et trois en particulier : le dioxyde d’azote, les particules fines et le dioxyde de soufre », a expliqué à Europe 1 Rémi Feuillade, directeur général de l’établissement.

« Il y a des paquebots qui sont de générations différentes et si un certain nombre de bateaux ne sont pas dans les normes acceptables en terme de pollution, ils seront purement et simplement refoulés », a indiqué pour sa part à Europe 1 Stephan Delaux, adjoint au maire en charge du tourisme.

Europe 1, qui souligne que cette année, une trentaine de paquebots feront escale à Bordeaux, estime que la mesure prévue par la mairie sera très difficile à mettre en place pour les imposants navires de navigation maritime.

Le raccordement électrique est en revanche une solution envisagée pour les bateaux fluviaux pour éviter que les moteurs ne tournent quand ils sont à quai, a ajouté le même source.

Voir Aussi