InitiativesMexique : l’Homme Amnesty international appelle les autorités mexicaines à assurer une protection…

Initiatives

Lac Amghass II, Azrou (22/03/17). Lac, rivère, eau, faune, floore, nature, environnement
10 Juil

Mexique : l’Homme Amnesty international appelle les autorités mexicaines à assurer une protection juridique des défenseurs des droits environnementaux

Washington – L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty international a appelé les autorités mexicaines à assurer une protection juridique des défenseurs des droits environnementaux dans l’exercice de leur mission de protection de l’environnement et leur travail légitime de défense des terres, du territoire et de l’environnement.

L’organisation demande instamment aux autorités mexicaines de mettre en place immédiatement des mesures de protection efficaces et coordonnées permettant de garantir la sécurité et l’intégrité physique des membres de l’Union des coopératives Tosepan, du COTIC et du MIOCUP, dans le respect de leurs souhaits, afin qu’ils puissent continuer de mener leur travail de défense de l’environnement sans crainte de représailles.

Selon les derniers chiffres de l’ONG Global Witness, 197 personnes ont trouvé la mort l’an dernier pour avoir défendu une cause environnementale ou tout simplement leur terre.

Un camion transportant des déchets d’une mine du Colorado – déjà à l’origine d’un déversement en 2015 qui avait pollué des rivières dans trois Etats – s’est renversé dans un ruisseau lundi, déversant au moins une partie de sa cargaison dans l’eau, ont indiqué les autorités locales.

Environ 7 mètres cubes de boues ont été déversées dans l’eau de la rivière. La boue est un sous-produit d’une usine de traitement des eaux usées de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), qui nettoie l’eau provenant de la mine inactive Gold King près de Silverton, dans le sud-ouest du Colorado.

L’agence a déclaré précédemment que les boues ne sont pas dangereuses.

La mine de Gold King a été la source d’un déversement en août 2015 de 3 millions de gallons (11,4 millions de litres) d’eaux usées potentiellement toxiques, polluant des rivières du Colorado, du Nouveau-Mexique et de l’Utah et des terres amérindiennes. Une équipe d’entrepreneurs dirigée par l’EPA avait accidentellement déclenché le déversement lors de l’excavation à l’entrée de la mine.

Le déversement de 2015 a envoyé un panache de couleur jaune-orange contenant de l’arsenic, du plomb et d’autres métaux toxiques dans les cours d’eau, ce qui avait temporairement rendu les rivières inaccessibles pour l’eau potable, l’agriculture, le rafting et la pêche.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Panama:

Le ministre de l’environnement, Emilio Sempris, a présenté le weekend dernier un rapport sur les actions de son ministère pour la période 2014-2018, dans lequel il a mis en avant les grandes lignes du plan d’action ministériel basé sur le renforcement du contrôle, la protection et la coordination en faveur de la protection de l’environnement et la réalisation du développement durable.

Ce plan d’action s’articule autour de cinq axes concernant les politiques publiques de protection de l’environnement et la préservation des ressources naturelles, comme l’initiative « zéro déchets », le programme de préservation des forêts, « la mobilisation pour le reboisement d’un million d’hectares », ainsi que la création du conseil national de l’eau pour la généralisation de l’accès à l’eau potable ainsi que la mise en place d’une filière complète d’assainissement pérenne.

Le responsable panaméen a rappelé dans ce cadre que son pays a signé durant la même période 84 conventions à l’échelle nationale et 12 accords internationaux visant la protection des ressources naturelles, la réalisation du développement durable et la mise en place des ressources financières nécessaires pour la mise en oeuvre des initiatives et programmes en faveur de la protection de l’environnement.

Voir Aussi