InitiativesPlaidoyer à Fès pour une mobilisation agissante de la société civile pour réussir la COP22

Initiatives

28 Sep

Plaidoyer à Fès pour une mobilisation agissante de la société civile pour réussir la COP22

Fès, 01/07/2016 (MAP)- Les participants à une rencontre sur les conceptions à même de renfoncer la présence de la femme marocaine dans les préparatifs de la COP22, ont plaidé pour une mobilisation effective et agissante des composantes de la société civile pour assurer la réussite de ce conclave international, prévu en novembre prochain à Marrakech.

Lors de cette rencontre, organisée jeudi soir à Fès par « Connecting Group international », les participants ont souligné la nécessité d’œuvrer au développement des approches adoptées en matière de sensibilisation quant aux défis et enjeux que pose la 22ème Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), en tant qu’acquis pour le Maroc.

Intervenant à cette occasion, la présidente de « Connecting Group international », Nouzha Bouchareb, a relevé que cette rencontre qui a réuni des experts, des opérateurs économiques, des acteurs associatifs et des professionnels chargés de la question de l’environnement, s’inscrit dans le cadre des actions de sensibilisation déployées par le réseau.

Dans une déclaration à la MAP en marge de cette table ronde, Mme Bouchareb a insisté sur l’encouragement de la femme marocaine à adhérer aux efforts de lutte contre les changements climatiques, notant que cette rencontre tend à mettre l’accent sur les initiatives du Group lors de la COP22 particulièrement celles relatives à la protection du patrimoine immatériel dans le domaine de l’environnement.

La 2eme initiative qui sera présentée par « Connecting Group international », a-t-elle ajouté, concerne l’appui de la femme rurale à s’impliquer dans la gestion de la chose publique locale, précisant qu’il sera procédé à l’organisation de sessions de formation en partenariat avec divers partenaires afin de consolider les compétences des femmes.

Mettant l’accent sur l’importance de cette rencontre destinée à échanger les expériences et les expertises dans le domaine de l’environnement, elle a appelé à redoubler d’efforts pour faire entendre la voix des associations chargées de la question de l’environnement.

De son côté, Saida Lemseffer, présidente de « Connecting Group international – section Fès », a noté que la rencontre s’est penchée sur les scénarii pour la mobilisation des femmes au niveau de la région Fès-Meknès pour réussir la conférence de Marrakech, tout en insistant sur l’ouverture d’un débat approfondi avec les différentes structures de la société civile avant la COP22 pour mieux inciter les femmes à adhérer aux initiatives environnementales les plus réussies.

Elle a également souligné les actions initiées au niveau local dédiées à renforcer la présence de la femme et sa contribution aux questions de développement en général et environnementales en particulier, notant que les conférences et les sessions de formation initiées par le Réseau visent la réalisation du développement durable.

Voir Aussi