InitiativesLe PMV a réalisé de « bons résultats » dans les provinces d’Al Haouz et de Kelaa des Sraghna grâce…

Initiatives

point_de_presse_Aziz_akhannouch-M1-504x300-1-1-504x300
05 Avr

Le PMV a réalisé de « bons résultats » dans les provinces d’Al Haouz et de Kelaa des Sraghna grâce au soutien apporté à plusieurs projets de développement agricole

Kelaât des Sraghna – Le Plan Maroc Vert (PMV) a réalisé de « bons résultats » dans les provinces d’Al Haouz et de Kelaa des Sraghna grâce au soutien apporté à plusieurs projets de développement agricole, a souligné jeudi, à El Attaouia (province de Kelaa des Sraghna), le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite de terrain à plusieurs projets agricoles en compagnie d’une délégation de parlementaires membres de la Commission des secteurs productifs et de la Commission d’agriculture et des secteurs productifs, M. Akhannouch a indiqué que cette visite de terrain permettra  à la délégation parlementaire de s’informer des réalisations du PMV dans le domaine agricole et l’agriculture solidaire et l’appui apporté aux différentes organisations et structures agricoles de la région.

Et de noter que ces projets contribueront à augmenter le rendement, diversifier les cultures et économiser l’eau d’irrigation, relevant que les provinces d’Al Haouz et de Kelaa des Sraghna sont dotées de perspectives prometteuses dans le domaine agricole de nature à leur permettre d’augmenter la productivité et de s’ouvrir sur les marchés internationaux.

Les projets de développement agricole visités par M. Akhannouch et la délégation parlementaire l’accompagnant, sont lancés dans le cadre du PMV et contribuent au développement socio-économique de la région.

Le premier projet situé au niveau de la commune Tazart (province d’Al Haouz) porte sur le développement de l’olivier et couvre 08 communes rurales.

Programmé dans le cadre du Pilier II du Plan Maroc Vert, ce projet, d’un montant d’investissement global de 213 millions de dirhams (MDHS), vise l’intensification de la filière de l’olivier à travers la plantation de 2500 ha, la mise en place de deux unités de trituration des olives d’une capacité de 60 tonnes et 80 T/Jour ainsi que la réalisation d’aménagements hydro-agricoles.

Cet important projet achevé, a bénéficié à près de 8.640 agriculteurs contribuant ainsi à l’amélioration du revenu des agriculteurs, à la création de l’emploi au niveau de la région ainsi qu’à la sauvegarde de l’environnement.

La délégation a rencontré au niveau de la même commune les présidentes de 09 coopératives féminines des produits de terroir ainsi que les représentants d’une équipe métier de fils d’agriculteurs.

Le deuxième projet concerne le lancement des travaux de plantation de 400 ha de caroubier dans le cadre d’un projet Pilier II.

Situé au niveau de la commune de Tazart, ce projet est programmé sur la période 2017-2019 et doté d’une enveloppe de 13.4 MDH.

Il bénéficiera à près de 320 agriculteurs de la commune, permettant la création d’emplois et l’amélioration du revenu des petits agriculteurs.

La visite a par la suite, porté sur l’état d’avancement de deux projets entrant dans le cadre du Programme National de l’Economie d’Eau d’Irrigation (PNEEI) au niveau du périmètre de la Tassaout Amont au niveau de la province de El Kelaa des Sraghna.

Le premier concerne un Bassin de décantation et de régulation, d’une capacité de 84.000 m3, du projet de reconversion de l’irrigation gravitaire à l’irrigation localisée des Secteurs Ouled Saïd, Skhirate et Taourirt dans le cadre de la tranche 2 du PNEEI.

D’un investissement total de 595,5 MDH, le projet s’étale sur une superficie de 5 450 ha et bénéficie à près de 2.700 agriculteurs.

Il a pour objectifs d’améliorer à terme le revenu des agriculteurs à travers une meilleure valorisation de l’eau d’irrigation et son utilisation de manière plus efficiente et durable en vue d’améliorer la disponibilité des ressources en eau et éviter la surexploitation des nappes phréatiques et contribuer à la sauvegarde de l’environnement.

Le second projet porte sur la Tranche 3 du PNEEI et concerne la reconversion de l’irrigation gravitaire à l’irrigation localisée du sous-secteur Bouida.

Il a porté sur la pose de l’adducteur sur 3,5 km avec un coût de 20 MDH. Doté d’un investissement total de 392 MDH, ce projet qui couvre une superficie totale de 3.440 ha et profitera à près de 1.000 agriculteurs à l’horizon 2020.

La délégation a également pris connaissance des principales réalisations dans le cadre du projet de reconversion de l’irrigation gravitaire à l’irrigation localisée du sous-secteur Oulad Gaid, sur une superficie de 2.200 ha dans le cadre la tranche 1 du PNEEI. Mobilisant une enveloppe globale de 206 MDH, ce projet profite à 1.800 agriculteurs.

Au niveau de ce site, le ministre s’est entretenu avec les Associations des usagers de l’eau agricole constituées dans le cadre du projet.

Le projet pilier I visité au niveau de la commune de Tamelalet, porte, pour sa part, sur l’intensification de l’olivier sur une superficie de 1050 ha.

Doté d’une enveloppe de 176 MDH, ce projet a pour objectif de produire une huile d’olive extra-vierge destinée à l’export.

La délégation s’est aussi arrêtée au niveau d’une unité moderne de trituration d’une capacité de 360T/j et d’une capacité de stockage de 1500 Tonnes d’huile d’olives. L’unité est équipée d’un système de pompage d’eau par l’énergie solaire.

Cette importante visite dans la région de Marrakech Safi entre dans le cadre de la coopération rapprochée avec l’institution législative et permettra à ses parlementaires de voir de près et sur le terrain les projets de développement déployés sur le territoire national.

A rappeler qu’une seconde visite concernera la région du Souss-Massa.

Voir Aussi