InitiativesProtection de l’île de Cham au Vietnam: le nombre de touristes quotidien est limité à 3.000

Initiatives

14 Mai

Protection de l’île de Cham au Vietnam: le nombre de touristes quotidien est limité à 3.000

Hanoï- Les autorités de l’île de Cham au large de la province de Hoi An ont limité, depuis 2015, le nombre de touristes à 3.000 par jour afin de protéger le site vulnérable de la réserve mondiale de biosphère contre le tourisme de masse, mais la région fait face à une affluence record malgré les efforts de restriction.

Les responsables de la réserve ont exprimé leur réticence à autoriser davantage de bateaux de se rendre sur l’île, mais les responsables de la ville voisine de Da Nang ont annoncé leur intention de mettre en œuvre un plan visant à ajouter une nouvelle route maritime vers cet archipel.

Cependant, l’île est déjà saturée avec une flotte de 152 bateaux, dont 145 bateaux rapides circulant entre le port de Cua Dai à Hoi An et cette île paradisiaque reconnue comme réserve mondiale de la biosphère sur plus de 33.000 ha par l’UNESCO en 2009.

Au cours des trois premiers mois de cette année, l’île de Cham a accueilli 54.000 visiteurs, soit une augmentation de 69% par rapport à la même période de l’année passée, mettant à rude épreuve l’approvisionnement en aliments et en eau douce, ainsi que les services de traitement des déchets de l’île.

Le tourisme a également eu de graves impacts écologiques, notamment avec 66% de la superficie des algues détruite entre 2009 et 2018.

Voir Aussi