InitiativesLa Suède débloque près de 15 millions d’euros à un projet pilote de batteries lithium-ion

Initiatives

batteries lithium-ion
07 Fév

La Suède débloque près de 15 millions d’euros à un projet pilote de batteries lithium-ion

Stockholm – L’Agence suédoise de l’énergie a annoncé, mercredi, avoir accordé un financement de 146 millions de couronnes (plus de 14,78 millions d’euros) à l’usine pilote prévue par Northvolt Lab pour la fabrication de batteries lithium-ion à Västerås (centre).

« La décision est un pas important vers une nouvelle industrie domestique et un système énergétique durable. Le projet concerne la construction et l’exploitation d’une usine pilote de production de batteries lithium-ion à Västerås », indique l’Agence dans un communiqué.

En plus de tester et de valider un nouveau modèle de production et de processus qui permet la fabrication de batteries avec un impact environnemental moindre, l’usine pilote servira également de centre de recherche et de développement pour une production de batterie durable et flexible.

Parmi les avantages environnementaux et climatiques du projet, l’Agence indique qu’il permettra de réduire de moitié les émissions de dioxyde de carbone en Suède. Les batteries seront également d’une grande importance dans la transition du système de transport et constituer la voie vers un système énergétique durable.

« Le système unique d’énergie verte, compétitive et verte de la Suède est un facteur important dans la création de cette nouvelle industrie et la création de nouveaux emplois. La transition du secteur des transports vers l’électrification crée de nouvelles opportunités et la production de batteries à grande échelle est importante », a souligné Erik Brandsma, directeur général de l’Agence.

Pour Peter Carlsson, PDG de Northvolt, « la mise en place de l’usine pilote à Västerås est non seulement un pas important vers l’établissement de la batterie de Northvolt, mais aussi le point de départ de la création d’une chaîne européenne d’approvisionnement en batteries carburant aux énergies renouvelables ».

L’usine pilote de Västerås devrait employer environ 100 personnes, à l’exclusion du personnel affecté à la recherche et au développement. À un stade ultérieur, l’usine de production à grande échelle de Skellefteå pourrait générer 2500 autres emplois. L’usine pilote de Västerås est un premier pas décisif pour sa création.

Le projet est divisé en plusieurs phases et s’étend de 2018 à la fin de 2023. Le financement de l’Agence suédoise de l’énergie correspond à 20% des coûts d’appui du projet. Les paiements conditionnels du financement sont effectués en différentes étapes, à condition que Northvolt obtienne un cofinancement et atteigne d’autres objectifs intermédiaires dans le projet.

L’investissement de l’Agence suédoise de l’énergie constitue la quatrième tranche importante de ce projet, qui jouit déjà du soutien financier initial d’ABB, d’investissement de 10 millions d’euros du géant éolien Vestas et d’un investissement de 10 millions d’euros de Scania.

L’intention de Northvolt est de créer un centre de production de batteries en Europe pour rivaliser avec le gigafactory de Tesla aux États-Unis, la différence étant que Northvolt espère combiner la R & D cellulaire avec la production et la commercialisation de batteries à grande échelle.Tesla travaille actuellement en partenariat avec Panasonic au Japon pour la production de ses cellules.

La Suède, comme la plupart des pays de l’UE, accélère le déploiement de véhicules électriques sur ses routes et considère que le soutien financier à des projets comme celui-ci est essentiel pour modifier son paysage de transport et, à terme, de stockage à grande échelle.

 

Voir Aussi