Institutions3-ème sommet mondial des patronats : le secteur privé réitère dans la Déclaration de Fidji son…

Institutions

Logo-cop23-MAP-ECO-1
14 Nov

3-ème sommet mondial des patronats : le secteur privé réitère dans la Déclaration de Fidji son engagement en faveur de la mise en œuvre de l’accord de Paris

Bonn – La 3-ème édition du sommet mondial des patronats, organisée mardi à Bonn à l’initiative de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) dans le cadre de la COP 23, a été sanctionnée par l’adoption de la Déclaration de Fidji dans laquelle le secteur privé réitère son engagement en faveur de la mise en œuvre de l’accord de Paris.

Dans cette Déclaration, le secteur privé reconnait la nécessité impérieuse de répondre de manière efficace aux risques du Changement Climatique, réaffirmant sa détermination à réussir la transition économique et sociétale qui s’impose vers une nouvelle économie à bas carbone et résiliente aux effets du Changement Climatique, tout en créant de nouveaux emplois et en faisant progresser la prospérité économique commune.

Cette transition – prônée par l’Accord de Paris – ne se réalisera pas sans des actions plus ambitieuses de la part des gouvernements et de la société civile, insiste la Déclaration, ajoutant que le secteur privé s’active et innove pour réussir cette transition particulièrement dans des secteurs clefs tels que l’Energie, l’Habitat, les transports, l’Industrie, l’Agriculture et la Forêt.

Cela permet – et permettra davantage demain – de protéger l’environnement, de stimuler la croissance propre et le développement durable, de créer des emplois ainsi que d’améliorer la santé humaine, estime la même source, soutenant que le secteur privé souhaiterait avoir plus de soutien gouvernemental pour réussir rapidement cette étape décisive en particulier à travers un Partenariat Public Privé structurel.

Concernant la mise en œuvre de l’accord de Paris, le secteur privé souligne son engagement à participer pour compléter le Programme de travail de Paris en 2018, se disant prêt à prendre part activement au dialogue de facilitation de 2018 qui devrait aider les parties à faire le point sur les progrès réalisés.

Favoriser cette participation concrète du secteur privé à ces étapes décisives de préparation de la mise en œuvre de l’Accord de Paris nécessite un rôle reconnu pour les groupements d’entreprises représentatifs, note la Déclaration qui affirme que le secteur privé est conscient du besoin d’un renforcement des engagements et initiatives d’acteurs non étatiques pour réussir la tenue de la feuille de route de l’Accord de Paris, approuvant, dans ce sens, les efforts et réalisations du Partenariat pour l’Action climatique globale, lancé à Marrakech, afin d’accélérer l’action climatique.

Le secteur privé soutient ce Partenariat, qui vise à asseoir les ponts et créer une connexion entre les différents acteurs étatiques et non étatiques.

Le secteur privé insiste sur l’importance de soutiens forts en matière de finances, de technologies et de renforcement des capacités pour permettre aux acteurs économiques, en particulier dans les pays en développement, de participer à cet effort global pour répondre au changement climatique.

Estimant que le monde de l’entreprise a besoin d’une approche spécifique afin de promouvoir et saisir les opportunités, le secteur privé relève que la transition mondiale vers la nouvelle économie à faibles émissions en GES et résiliente aux effets du changement climatique, utilisant l’esprit de l’Accord de Paris, passera par l’adoption de mesures incitatives et coopératives qui motivent et encouragent des solutions basées sur le marché.

Cela exigera que l’Article 6 de l’Accord de Paris soit mis en œuvre d’une manière qui reconnait et encourage l’action, poursuit la Déclaration, ajoutant qu’un intérêt spécifique est attendu sur ces aspects pour des pays d’Afrique et des pays insulaires très menacés par le changement climatique.

La Déclaration rappelle le lancement lors de la COP 22 d’un réseau de patronats intitulé « Marrakech Business Action For Climate » (MBA 4 Climate).

Constitué d’une cinquantaine d’associations d’employeurs, ce réseau a pour objectif de créer une synergie et des échanges permanents entre secteurs privés dans le but de réussir leurs engagements à accompagner les gouvernements et l’ensemble des autres acteurs dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris et promouvoir l’émergence d’une nouvelle économie à bas carbone luttant contre les effets du Changement Climatique(CC) tout en créant de nouveaux emplois et en faisant progresser la prospérité économique commune.

Organisée avec l’appui du patronat des Iles Fidji et de Major Economies Business Forum on Energy Security and Climate Change (BizMEF), la troisième édition du Sommet mondial des Patronats est un évènement d’envergure qui a pour objectif de confirmer l’engagement du secteur privé mondial dans la lutte contre le changement climatique à travers la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Voir Aussi