InstitutionsAppel à la mutualisation des efforts pour assurer le succès de la COP22 prévue au Maroc en…

Institutions

28 Sep

Appel à la mutualisation des efforts pour assurer le succès de la COP22 prévue au Maroc en novembre prochain (CNE)

 

Rabat, 19/07/2016 (MAP)- Les participants aux travaux de la 8ème session du Conseil National de l’Environnement (CNE), qui ont pris fin mardi, ont appelé à la mutualisation des efforts pour assurer le succès de la COP22 prévue au Maroc en novembre prochain et à renforcer les actions d’informations et de sensibilisation à l’égard de cette importante manifestation.

Dans les recommandations sanctionnant la clôture de cette 8ème session, organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, sous le thème « Le Maroc sur la voie du développement durable : des actions nationales au rayonnement global », les participants ont plaidé pour le renforcement du dispositif de formation professionnelle dans les domaines des énergies propres, de l’efficacité énergétiques ainsi que sur les techniques d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques.

Les intervenants à cette rencontre, consacrée à la présentation de la Stratégie Nationale du Développement durable (SNDD), ont mis l’accent également sur la nécessité de renforcer les capacités des acteurs locaux et d’encourager les actions de terrain en relation avec la lutte contre les changements climatiques.

Ils ont aussi relevé l’importance de mener des programmes de sensibilisation et d’information de la population sur la problématique des changements climatiques et d’oeuvrer pour l’opérationnalisation du centre « 4C MAROC » de renforcement des capacités dans le domaine des changements climatiques.

Les participants ont, en outre, attiré l’attention sur l’importance de faciliter l’accès à l’énergie solaire pour les agriculteurs et le milieu rural en général et de mettre en place les instruments législatifs, réglementaires et institutionnels pour concrétiser l’initiative 3 A (Adaptation de l’agriculture en Afrique), tout en tenant compte de l’aspect adaptation aux changements climatiques dans les différentes stratégies sectorielles.

Cette session du CNE a été ponctuée par deux panels, à savoir « Stratégie Nationale de Développement Durable : de la vision politique à la concrétisation » et « Lutte contre les changements climatiques, des programmes nationaux au rayonnement mondial : feuille de route vers la COP22 ».

La SNDD se décline en un nombre d’enjeux dont la consolidation de la gouvernance du développement durable, en faisant de l’exemplarité de l’État un levier pour la mise en oeuvre du développement durable, la réussite de la transition vers une économie verte, à travers notamment la conciliation de la modernisation du secteur agricole et des exigences du développement durable, ou encore l’amélioration de la gestion et la valorisation des ressources naturelles et le renforcement de la conservation de la biodiversité, avait précisé la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite à l’ouverture de cette session.

L’ouverture de cette session qui a été marquée par l’attribution du Prix Hassan II pour l’environnement 2015 a connu la présence de plusieurs personnalités, notamment le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Jamila El Moussali, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, ainsi que le ministre de la jeunesse et des sports, Lahcen Sekkouri.

Voir Aussi