InstitutionsArabie saoudite : Le centre Roi Abdallah des études et recherches pétrolières accueille 34…

Institutions

centre Roi Abdallah des études et recherches pétrolières
27 Juil

Arabie saoudite : Le centre Roi Abdallah des études et recherches pétrolières accueille 34 étudiants pour faire connaitre les énergies renouvelables

Bulletin de l’écologie du Monde arabe

Le Caire – Le centre Roi Abdallah des études et recherches pétrolières a accueilli trente-quatre étudiants saoudiens pour faire connaitre les énergies renouvelables dans le Royaume et leur rôle dans la réalisation de la sécurité énergétique et des objectifs de la vision 2030 se rapportant à la diversification des sources d’énergies renouvelables en Arabie saoudite.

Par ailleurs, voici le bulletin écologique du Monde arabe pour la journée du vendredi 27 juillet :

Egypte :

— Les ministres égyptiennes de l’Environnement et de l’Investissement et de la Coopération internationale, respectivement Yasmine Fouad et Sahar Nasr ont tenu jeudi, une rencontre, consacrée à l’examen des domaines de coopération entre les deux départements en matière d’investissement dans l’environnement.

A cette occasion, Mme Yasmine Fouad a mis l’accent sur l’importance d’intégrer l’aspect environnement dans les investissements, notant que le développement durable ne peut avoir lieu sans des investissements qui respectent l’environnement et préservent les ressources naturelles, indique un communiqué du département de l’environnement.

Jordanie :

— L’instance chargée de la régulation du secteur de l’énergie et des mines en Jordanie a accordé, récemment, des autorisations permettant aux opérateurs privés d’exercer des activités se rapportant aux énergies renouvelables notamment la réalisation d’une central de production d’électricité sur la base des énergies renouvelables.

Qatar :

— Le ministère de la culture et des municipalités a organisé jeudi un colloque pour faire connaitre le dossier « Palmier » qui sera présenté à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) sous le thème « Palmier : coutumes, traditions, pratiques et savoir faire y afférents » pour inscrire cet arbre sur la liste du patrimoine culturel immatériel.

L’idée d’inscrire le Palmier sur la liste du patrimoine immatériel a vu le jour en 2015 à l’occasion d’une réunion des ministres arabes de la culture, rapporte le journal Arraya, notant que les ministres se sont mis d’accord pour élaborer un dossier commun avec la contribution de tous les pays arabes.

Voir Aussi