InstitutionsItaperica da Serra (Brésil): Un puma sauvage évacué par les pompiers

Institutions

15 Août

Itaperica da Serra (Brésil): Un puma sauvage évacué par les pompiers

Brésil- Les pompiers d’Itaperica da Serra, petite ville située à 50 km de Sao Paulo, la capitale économique du Brésil, ont dû intervenir, lundi, pour évacuer un puma sauvage qui a élu domicile dans une entreprise de conteneurs.

Le fauve, qui d’habitude ne sort que très rarement de son habitat pour se mêler aux humains, a été trouvé caché sous un bureau par les employés, effrayés par cette rencontre peu commune.

Les pompiers sont intervenus en compagnie d’un vétérinaire, qui a administré un sédatif à l’animal pour qu’il puisse être évacué et remis au siège d’une ONG de préservation de la biodiversité.

D’après le corps des pompiers, le puma serait sorti de son habitat naturel à cause des feux de forêts fréquents dans la région.

Voici le bulletin de l’écologie de l’Amérique du Sud pour la journée du mardi 15 août :

Argentine:

– La Fédération argentine de spéléologie et un groupe d’avocats de la ville de Mendoza ont présenté un recours en justice contre les activités d’une société pétrolière de la région qui utilise la fracturation hydraulique pour l’extraction de gaz naturel dans des gisements non-conventionnels.

Cette technique met en danger la stabilité archéologique de la région et peut causer des tremblements de terre, indiquent les contestataires dans leur recours.

L’autorisation fournie par les autorités aux exploitants n’aurait pas respecté la réglementation en vigueur et a été octroyée en total désaccord avec l’avis des activistes écologiques de la région.

La fracturation hydraulique est la dislocation ciblée de formations géologiques peu perméables par le moyen de l’injection sous très haute pression d’un fluide destiné à fissurer et micro-fissurer la roche. Elle peut être pratiquée à proximité de la surface, ou à grande profondeur (à plus de 1 km, voire à plus de 4 km dans le cas du gaz de schiste), et à partir de puits verticaux, inclinés ou horizontaux.

La province argentine de « Entre Rios » a été la première à interdire cette pratique suite à l’adoption d’un texte de loi pénalisant l’utilisation de la fracturation hydraulique sur les terres de la région.

 

Chili :

– La première usine de gaz naturel a ouvert ses portes, vendredi, dans la ville de Osorno, au sud du Chili. Selon les autorités en charge de la protection de l’environnement, ces nouvelles installations marquent une étape importante dans le plan de gazéification de la ville et permettront à partir du dernier trimestre de l’année en cours de distribuer du gaz naturel dans les maisons, les entreprises et les grandes industries de la ville.

Lors de l’inauguration, le ministre de l’Environnement, Marcelo Mena, a déclaré qu’il est nécessaire de fermer la porte à la pollution et au chauffage sale.

« Nous continuons de faire des progrès, de fermer la porte au chauffage et au bois sale et humide tout en diversifiant les alternatives comme le gaz naturel, le bois sec, le gaz liquéfié et l’électricité », a-t-il dit.

Voir Aussi