En vedetteJournée: Diversité biologique, l’ONU exhorte le monde entier à agir pour protéger la nature

En vedette

(FILES) This file photo taken on May 10, 2017 shows UN Secretary General, António Guterres attending the London Somalia Conference at Lancaster House in London.
UN Secretary-General Antonio Guterres on May 15, 2017 condemned North Korea over its launch of a ballistic missile and called on Pyongyang to return to denuclearization. "This action is in violation of Security Council resolutions and a threat to peace and security in the region," said Guterres in a statement by his spokesman.

 / AFP PHOTO / JACK HILL
22 Mai

Journée: Diversité biologique, l’ONU exhorte le monde entier à agir pour protéger la nature

New York (Nations-Unies) – Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, a exhorté, mardi, le monde entier à œuvrer pour la protection de la nature, dont l’avenir collectif de l’humanité en dépend, à l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, célébrée le 22 mai de chaque année.

« En cette journée internationale de la diversité biologique, j’exhorte les gouvernements, les entreprises et le monde entier à agir pour protéger la nature qui est notre soutien. Notre avenir collectif en dépend », a souligné M. Guterres dans un message diffusé à cette occasion.

Il a rappelé, à cet égard, qu’il y a 25 ans, les nations du monde se sont mises d’accord sur la Convention sur la diversité biologique, qui poursuit trois objectifs, à savoir la conservation de la diversité biologique au niveau mondial, son utilisation durable, et le partage équitable de ses avantages.

« Cette année, les Parties à la Convention commenceront à travailler à un nouveau plan d’action pour faire en sorte que, d’ici 2050, la biodiversité soit valorisée, conservée, restaurée et utilisée de façon rationnelle dans l’intérêt de tous », a dit M. Guterres, en appelant le monde entier à s’associer à cet effort.

Pour le chef de l’ONU, la poursuite des objectifs de la Convention fait partie intégrante de la réalisation des objectifs de développement durable des Nations-Unies, affirmant que la richesse de la diversité de la vie sur Terre est essentielle au bien-être et à la prospérité des générations actuelles et à venir.

Et de relever à ce propos que la protection et la restauration des écosystèmes ainsi que l’accès aux services écosystémiques sont nécessaires à l’éradication de l’extrême pauvreté et de la faim. De même, la réduction de la déforestation et de la dégradation des sols ainsi que le renforcement des stocks de carbone dans les forêts, les zones arides, les pâturages et les terres cultivées sont nécessaires pour atténuer les effets des changements climatiques.

« Ce ne sont là que quelques-uns des avantages de la biodiversité. Et cependant, même si l’on comprend bien tout cela, la perte de biodiversité se poursuit dans le monde entier. Pour y parer, il convient d’intensifier les efforts et de tirer parti des succès enregistrés », a-t-il conclu dans ce message.

Voir Aussi