InstitutionsL’ONU salue l’engagement de plusieurs réseaux d’universités à atteindre la neutralité carbone…

Institutions

émissions de carbone
11 Juil

L’ONU salue l’engagement de plusieurs réseaux d’universités à atteindre la neutralité carbone d’ici 2030

Nations-Unies (New York)-L’organisation des Nations-Unies a salué l’engagement annoncé mercredi par plusieurs réseaux d’enseignement supérieurs représentant plus de 7.000 établissements à travers le monde à atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 et à déclarer un état d’urgence climatique.

En effet, ces établissements se sont mis d’accord sur la mise en œuvre d’un plan en trois étapes pour faire face à la crise du climat en coopération avec les étudiants.

L’Alliance pour un leadership en matière de développement durable dans l’enseignement (EAUC), Second Nature, une organisation américaine pour l’action en faveur du climat dans l’enseignement supérieur, et l’Alliance jeunesse et éducation du Programme des Nations-Unies pour l’environnement (PNUE) ont ainsi indiqué que ce plan appelle tout d’abord les universités à s’engager à atteindre la « neutralité carbone » d’ici 2030 ou 2050 au plus tard.

Il appelle également à mobiliser davantage de ressources pour la recherche axée sur les mesures visant à remédier au changement climatique et à faciliter la création de compétences. Le plan vise aussi à accroître l’accès à l’éducation environnementale et au développement durable dans les programmes d’enseignement, sur les campus et dans les activités de sensibilisation des communautés.

Selon l’ONU, c’est la première fois que des établissements d’enseignement supérieur unissent leurs efforts afin de s’engager ensemble à faire face à l’urgence climatique.

« Ce que nous enseignons façonne l’avenir. Nous nous félicitons de l’engagement pris par les universités de devenir climatiquement neutres d’ici 2030 et d’intensifier leurs efforts sur leurs campus », a déclaré, à cette occasion, Inger Andersen, la directrice exécutive du PNUE.

Selon elle, les jeunes se positionnent de plus en plus à l’avant-garde des appels à plus d’actions pour faire face aux défis climatiques et environnementaux. Et de souligner que les initiatives qui impliquent directement les jeunes dans ces travaux critiques constituent « une contribution précieuse à la réalisation de la durabilité environnementale ».

Voir Aussi