En vedetteQualité de l’air dans l’UE: Panoplie de mesures pour protéger les citoyens contre la pollution

En vedette

In this photo taken on November 19, 2015, smoke belches from a coal-fueled power station near Datong, in China's northern Shanxi province.  For decades coal has been the backbone of the northern province of Shanxi, providing livelihoods for millions of miners, while private jet owning bosses became notorious for their nouveau riche lifestyles. / AFP PHOTO / GREG BAKER
17 Mai

Qualité de l’air dans l’UE: Panoplie de mesures pour protéger les citoyens contre la pollution

Bruxelles – La Commission européenne a dévoilé jeudi une série de mesures visant à aider les Etats membres de l’UE à lutter contre la pollution atmosphérique.

Ces mesures reposent sur trois piliers, à savoir les normes de qualité de l’air, les objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les normes en matière d’émissions applicables aux principales sources de pollution, depuis les véhicules automobiles et les navires jusqu’à la production d’énergie et l’industrie.

Pour réduire les émissions de polluants atmosphériques dues à la circulation routière, la Commission continuera, par ailleurs, à consolider sa collaboration avec les autorités nationales, régionales ou locales pour parvenir à une approche intégrée commune de la réglementation en matière d’accès des véhicules aux zones urbaines, dans le cadre du programme urbain de l’UE.

Selon la commissaire européenne pour le marché intérieur, l’industrie, l’entrepreneuriat et les PME, Elżbieta Bieńkowska, l’UE ne peut lutter efficacement contre la pollution atmosphérique urbaine que si le « secteur automobile y met du sien ».

« Les véhicules à émission zéro sont l’avenir, mais en attendant, la législation sur les émissions doit impérativement être respectée. Les constructeurs qui continuent d’enfreindre la loi devront assumer les conséquences de leurs actes », a-t-elle souligné.

La Commission européenne a également annoncé avoir renforcé les mesures de coercition à l’égard de 7 États membres qui ont enfreint les règles de l’Union concernant les valeurs limites de pollution de l’air et la réception par type des voitures.

Ainsi, l’exécutif européen a saisi la Cour de justice de l’Union européenne de recours contre l’Allemagne, la France, la Hongrie, l’Italie, la Roumanie et le Royaume-Uni pour dépassement des valeurs limites de qualité de l’air fixées et manquement à l’obligation de prendre des mesures appropriées pour écourter le plus possible les périodes de dépassement.

La Commission a aussi adressé de nouvelles lettres de mise en demeure à l’Allemagne, à l’Italie, au Luxembourg et au Royaume-Uni, qui n’ont pas respecté les règles de l’Union relatives à la réception par type des véhicules automobiles.

S’exprimant à ce sujet, le commissaire européen chargé de l’environnement, Karmenu Vella, a souligné que « les Etats membres qui sont aujourd’hui renvoyés devant la Cour se sont vu accorder suffisamment de dernières chances d’améliorer la situation au cours des dix dernières années ».

M. Vella a, en outre, insisté sur l’importance de l’aide concrète que la Commission peut apporter aux autorités nationales pour soutenir les efforts déployés, en vue d’améliorer la qualité de l’air dans les villes européennes.

D’après la Commission européenne, la qualité de vie de nombreux citoyens de l’UE reste compromise en raison de la pollution atmosphérique qui est directement responsable de maladies chroniques et de maladies graves telles que l’asthme, les problèmes cardiovasculaires et le cancer du poumon.

Voir Aussi