InstitutionsL’UE appelle à redoubler d’efforts pour réduire la pollution atmosphérique

Institutions

27 Juin

L’UE appelle à redoubler d’efforts pour réduire la pollution atmosphérique

Bruxelles – La Commission européenne a appelé vendredi les États membres de l’UE à redoubler d’efforts pour réduire la pollution atmosphérique et partant, prévenir les maladies respiratoires et les décès prématurés causés par l’inhalation d’air pollué.

L’exécutif européen, qui a publié les résultats de son premier rapport sur l’évaluation de la mise en œuvre des engagements nationaux de réduction des émissions, insiste sur la nécessité d’améliorer la mise en œuvre des nouvelles règles européennes en matière de qualité de l’air.

Selon les résultats de ce rapport, la plupart des États membres risquent de ne pas respecter leurs engagements de réduction des émissions aux horizons 2020 et 2030.

« Si certains États membres présentent de bonnes pratiques qui devraient être une source d’inspiration pour d’autres, le rapport montre néanmoins que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour réduire la pollution de l’air », souligne la Commission, notant qu’elle continuera à surveiller et soutenir les efforts nationaux à cet égard, au moyen d’instruments tant financiers que non financiers.

Le rapport relève notamment que des efforts sont particulièrement nécessaires dans le secteur de l’agriculture pour réduire les émissions d’ammoniac, qui posent « le problème de mise en œuvre le plus courant et le plus grave dans l’ensemble de l’Union ».

D’après l’exécutif européen, la mise en œuvre effective de la législation relative à la qualité de l’air constitue une contribution essentielle à l' »ambition « zéro pollution » pour un environnement exempt de substances toxiques » annoncée par la Commission dans le cadre du pacte vert pour l’Europe et des initiatives connexes.

Voir Aussi