LeadersEnergies renouvelables: l’expérience marocaine, déclinaison d’une vision ambitieuse pour une…

Leaders

Le président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), Mustapha Bakkoury, lors d’une réunion mardi (24/04/12) à Rabat sur L'avion solaire "Solar impulse" qui effectuera, en mai prochain, son premier vol intercontinental de la Suisse vers le Maroc.
12 Déc

Energies renouvelables: l’expérience marocaine, déclinaison d’une vision ambitieuse pour une véritable transition écologique (Bakkoury)

Paris – L’expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables est la déclinaison d’une vision ambitieuse visant à réussir une véritable transition écologique, a affirmé, mardi à Paris, le président du Directoire de l’Agence marocaine des énergies renouvelables (MASEN), Mustapha Bakkoury.

L’expérience marocaine en matière des énergies renouvelables est un succès dans la mesure où elle aboutit à la concrétisation de grands projets aussi bien dans le solaire que l’éolien à des conditions très compétitives et très ambitieuses en termes technique et économique, a dit M. Bakkoury, dans une déclaration à la MAP au terme de sa participation à un panel organisé en amont du Sommet One Planet Summit, dont l’ouverture officielle est prévue dans l’après-midi.

L’ambition nourrie vise à assurer une véritable transition dans le domaine du climat et plus particulièrement des énergies renouvelables, a expliqué M. Bakkoury.

Cette vision, qui mobilise tous les acteurs, envisage de rehausser encore plus les objectifs et développer la coopération avec d’autres pays, a-t-il affirmé en formant l’espoir que le Sommet sur le climat puisse renforcer la motivation des uns et des autres pour pouvoir trouver des solutions de rechange aux énergies fossiles.

M. Bakkoury a rappelé, par ailleurs, que le Maroc s’est fixé comme objectif de porter la contribution des énergies renouvelables à 42 pc du mix énergétique national en 2020 et à 52 pc en 2030.

Quatre panels thématiques sont organisés tout au long de la matinée en amont du Sommet avec la participation de nombreux acteurs publics et privés, d’ONG et d’organisations internationales. Leurs conclusions seront soumises au Sommet qui devrait les approuver.

Ces panels abordent des thèmes tels que : « Changer l’échelle de la finance pour l’action climat », « Verdir la finance en faveur d’une économie durable », « Accélérer l’action locale et régionale en faveur du climat » et « Renforcer les politiques publiques pour la transition écologique et solidaire ».

One Planet Summit affiche notamment pour ambition d’impliquer la finance publique et privée à travers des actions et solutions concrètes, innovantes et solidaires en faveur particulièrement des pays du sud et des populations les plus vulnérables.

Voir Aussi