ActualitésLettonie: Le PVD entame des efforts pour vacciner les animaux de la forêt contre la rage

Actualités

la reconnaissance
06 Mai

Lettonie: Le PVD entame des efforts pour vacciner les animaux de la forêt contre la rage

Riga – Le Service alimentaire et vétérinaire letton (PVD) a annoncé, mercredi, avoir commencé des efforts pour vacciner les animaux de la forêt contre la rage.

PVD utilise le vaccin Lysvulpen, qui contient les virus rabiques affaiblis SAD BERN et SAD B l9 souche « similaire ».

Le vaccin, enfermé dans un mélange de farine de poisson, de graisse et de paraffine, ressemble à un petit cube brunâtre un peu plus petit qu’une boîte d’allumettes.

Le vaccin n’est pas destiné aux chiens et aux chats, mais même s’ils en mangent, il n’aura aucun impact sur leur santé.

Le vaccin n’est pas dangereux pour l’homme ou l’environnement. Cependant, s’il se retrouve dans une plaie ouverte ou dans l’œil, il est nécessaire de consulter un médecin.

La rage est une maladie infectieuse dangereuse et incurable qui affecte à la fois les humains et les animaux. Elle se propage dans la nature par les animaux, principalement les renards et les chiens viverrins. Les animaux domestiques – chiens et chats – sont infectés par la rage après avoir été en contact avec des animaux sauvages malades.

Le programme antirabique de PVD est approuvé et cofinancé par la Commission européenne.

Grâce à la vaccination systématique des animaux sauvages, pratiquée chaque printemps et automne depuis 2005, la rage en Lettonie n’existe plus. Le dernier cas de rage observé en Lettonie pour les animaux sauvages remonte à 2010 et pour les animaux de compagnie en 2012.

À l’automne 2014, l’Organisation mondiale de la santé animale a déclaré la Lettonie un pays indemne de rage.

Bien qu’aucun cas n’ait été trouvé en Lettonie ces dernières années, en raison de la propagation de la rage dans les pays voisins, le PVD invite les résidents à vacciner régulièrement leurs animaux de compagnie, ainsi qu’à signaler les cas potentiels de rage au PVD.

Voir Aussi