ActualitésUn pétrolier abandonné au large du Yémen fait craindre une catastrophe environnementale et…

Actualités

16 Juil

Un pétrolier abandonné au large du Yémen fait craindre une catastrophe environnementale et humanitaire (ONU)

Nations-Unies (New York) – L’organisation des Nations-Unies s’inquiète de la menace d’une catastrophe environnementale et humanitaire au Yémen posée par un pétrolier abandonné depuis cinq ans au large du port de Hodeida, sur la mer Rouge, où le navire risque de sombrer.

Ce pétrolier, le « SAFER », contient une cargaison de 1,1 million de barils de brut, selon l’ONU, qui précise que de l’eau de mer s’était infiltrée dans la salle des machines du navire, fin mai dernier, accroissant le risque qu’il sombre.

« Cela entraînerait presque certainement une grave marée noire », a déclaré le chef de l’humanitaire des Nations-Unies, Mark Lowcock, aux membres du Conseil de sécurité.

« Heureusement, la fuite dans la salle des machines était relativement petite et les plongeurs de la société SAFER ont pu la contenir », a-t-il précisé, avertissant toutefois que la réparation n’est que temporaire.

Selon M. Lowcock, en cas de marée noire, les communautés côtières seraient gravement touchées à Taëzz, à Hodeïda et à Hajjah, principalement dans les zones contrôlées par les rebelles houthis.

« Si une marée noire devait se produire au cours des deux prochains mois, les experts prévoient que 1,6 million de Yéménites seraient directement touchés », a-t-il mis en garde.

Le Secrétaire général adjoint des Nations-Unies aux affaires humanitaires a informé le Conseil de sécurité que les rebelles houthis ont confirmé par écrit qu’ils accepteraient une mission de l’ONU sur le pétrolier. Cette mission, qui pourrait avoir lieu dans les prochaines semaines, comprendrait, dans la première phase, une évaluation technique et toute réparation initiale possible, a-t-il dit.

Voir Aussi