RégionsBéni Mellal-Khénifra: 28.000 tonnes de piment rouge produites en une année

Régions

A Palestinian farmer waters grapes during the harvest season at a vineyard in Gaza City on July 19, 2017. 

According to the Ministry of Agriculture Gaza produces roughly 8115 tons of grapes annually. / AFP PHOTO / MOHAMMED ABED
04 Oct

Béni Mellal-Khénifra: 28.000 tonnes de piment rouge produites en une année

Béni Mellal – Un total de 28.000 tonnes de piment rouge a été produit dans la région de Béni Mellal-Khénifra au titre de la campagne agricole écoulée, soit 85 pc de la production nationale de cette filière agricole.

Considérée comme une spécialité de la région, cette culture dite « niora » a couvert en moyenne annuel 1000 ha des superficies cultivées durant les cinq dernières années, selon le directeur régional de l’Agriculture, Hssain Rahaoui, qui s’exprimait lors d’une rencontre organisée en partenariat avec l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

Il a ajouté que la culture de piment rouge contribue à l’amélioration du revenu des agriculteurs de la région, avec une marge de bénéfice net d’environ 56.000 DH par hectare.

Le secteur assure, par ailleurs, chaque année quelque 150.000 journées de travail et constitue ainsi un des vecteurs de la dynamique économique et commerciale au niveau de la région, a poursuivi l’intervenant lors de l’évènement organisé en partenariat avec la chambre régionale d’Agriculture et la direction régionale du Conseil Agricole.

Rappelant que la transformation de ce produit en poudre se fait à travers une méthode semi-artisanale dans plusieurs moulins au niveau de la région, le responsable a noté que les conditions de transformation et de stockage ne répondent pas souvent aux standards de sécurité sanitaire requis.

Lors de cette rencontre tenue en présence notamment du directeur général de l’ONSSA, Ahmed Benthami, l’accent a été ainsi mis sur les efforts engagés pour la mise à niveaux de cette filière de production qui s’inscrit dans le cadre du plan agricole régional et du Plan Maroc vert, à travers l’amélioration des conditions de production, de transformation et de commercialisation et l’encadrement des agriculteurs au sein d’une fédération interprofessionnelle.

Voir Aussi