RégionsBrésil : plus de 340 décès dus à la fièvre jaune depuis juillet 2017

Régions

Brésil moitié eaux usées rejetée sans traitement
20 Avr

Brésil : plus de 340 décès dus à la fièvre jaune depuis juillet 2017

Brasilia – Le Brésil a enregistré 1.157 cas confirmés de fièvre jaune, dont plus de 340 cas mortels, depuis juillet 2017, a annoncé, jeudi, le ministère de la Santé.

Selon le dernier bulletin épidémiologique publié par le ministère, le nombre des décès dus à la fièvre jaune a atteint 342 cas entre le 1er juillet 2017 et le 17 avril 2018, tandis que le nombre des cas confirmés a connu une augmentation de près de 54,8% en une année, passant de 733 cas en 2017 à 1.157 actuellement.

Presque 100% d’infections ont été enregistrés dans le sud-est et un seul cas a été signalé dans la région de Brasília, poursuit la même source, en relevant que l’État du Minas Gerais vient en tête des États ayant enregistré le plus de décès dus à la fièvre jaune avec 156 décès, suivi de Sao Paulo (120 décès), Rio de Janeiro avec 64 décès, et le District Fédéral (1 décès).

La fièvre jaune a une létalité beaucoup plus élevée que les autres arbovirus (maladies transmises par les moustiques) qui avoisine les 29,5%, ajoute le ministère, en soulignant que les hommes ont été les plus infectés par la fièvre jaune avec 956 cas (82,6% du total), contre 17,4% (201 cas) pour les femmes.

Dans son dernier bulletin épidémiologique, publié le 4 avril, le ministère avait signalé 303 décès dus à la fièvre jaune.

Au Brésil, la majorité des infections confirmées sont de type sylvestre. La dernière flambée de fièvre jaune en zone urbaine au Brésil datant de 1942.

Transmise par les moustiques femelles infectés du type Haemagogus en milieu sylvestre et Aedes aegypti en milieu périurbain, la fièvre jaune est une maladie virale aiguë qui peut tuer une victime en moins d’une semaine si celle-ci n’est pas traitée à temps.

La maladie se manifeste par de la fièvre, des maux de tête, une jaunisse, des douleurs musculaires, de la nausée, des vomissements et de la fatigue.

Voir Aussi