En vedetteOriental: Lancement du projet d’appui à l’infrastructure énergétique

En vedette

Energie solaire, énergie renouvelable,
16 Oct

Oriental: Lancement du projet d’appui à l’infrastructure énergétique

Oujda – Le projet « Appui à l’amélioration de l’infrastructure énergétique dans la région de l’Oriental » (APIELO) de l’Agence de Coopération Allemande (GIZ), a été lancé mercredi à Oujda en vue de promouvoir l’efficacité énergétique (EE) et les énergies renouvelables (ER) dans la région.

L’atelier de lancement de ce projet, exécuté en partenariat avec le ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement et financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement, s’est déroulé en présence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du vice-président du Conseil de la région, Mohamed Mrabet et de plusieurs responsables, chefs de services extérieurs et acteurs de la société civile.

Ce projet, qui doit s’achever fin 2021 pour un budget de 4 millions d’euros, a pour objectif l’accompagnement des acteurs publics et privés pour la mise en œuvre de la politique énergétique du Maroc au niveau régional, afin de stimuler le développement du marché local durable en ER et EE.

APIELO entend accompagner les acteurs privés et publics locaux vers leur nouveau rôle de porteurs de projets énergétiques, stimulant ainsi le développement de ce marché local dans l’Oriental et contribuant à la protection du climat.

La région de l’Oriental, la première à bénéficier d’un projet de la GIZ dans ce domaine, est prédéfinie pour un tel développement, grâce à son fort potentiel en sources d’énergies renouvelables, telles que l’énergie solaire, hydroélectrique et en biomasse, affirment les responsables du projet.

Intervenant lors de cet atelier, M. El Jamai a souligné l’importance des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en vue de promouvoir le développement durable, conformément à la stratégie énergétique nationale et en harmonie avec le nouveau modèle de développement voulu pour le Royaume, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.

La stratégie énergétique nationale porte notamment sur la diversification des sources d’énergie renouvelable et la préservation de l’environnement, a-t-il souligné, ajoutant que le Maroc a mis en place un arsenal juridique et une batterie de mesures pour encourager l’investissement dans le domaine des énergies propres et renouvelables, en plus de renforcer le cadre institutionnel notamment par la création de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), la Société d’investissement énergétique (SIE) et l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).

M. El Jamai a aussi mis en exergue les projets énergétiques importants réalisés dans la région de l’Oriental, parmi eux la centrale thermo-solaire d’Aïn Beni Mathar et le centre de valorisation des déchets d’Oujda pour la production d’électricité, notant que cette rencontre autour du projet APIELO s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de cette stratégie énergétique régionale.

De son côté, le chef du projet APIELO, Ekkehard Lincke, a relevé qu’il s’agit du premier projet de la GIZ déployé à échelle régionale, ajoutant que le premier axe d’intervention de cette initiative concerne l’appui-conseil aux institutions régionales, provinciales et locales pour qu’elles traduisent sur leur territoire les orientations et objectifs stratégiques en EE et ER décidés au niveau national.

Le projet œuvrera aussi pour la formation et la sensibilisation des acteurs publics et privés aux avantages des ER et de l’EE, en vue de leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour les promouvoir, a-t-il précisé, ajoutant qu’APIELO aidera à la concrétisation de 10 projets énergétiques durables, 5 en milieu urbain et 5 en milieu rural, afin de démontrer la faisabilité technique et économique de ces technologies vertes.

Enfin, le projet apportera un appui au secteur privé (électriciens, installateurs, constructeurs, sociétés d’ingénierie, cabinets d’architecture, etc) dans l’élaboration, l’amélioration et la commercialisation de leurs services et produits ER/EE, a poursuivi M. Lincke.

Présente au Maroc depuis 1975, la GIZ est une entreprise appartenant à la République fédérale d’Allemagne, active dans plus de 120 pays, avec un volume d’affaire supérieur à 2,4 milliards d’euros.

Le Maroc est un pays partenaire clé pour la GIZ dans cinq secteurs prioritaires : l’énergie, l’eau, la gouvernance, le développement économique durable et l’environnement, avec un portefeuille de 49 projets, mobilisant un montant de 201 millions d’euros.

Voir Aussi