RégionsLaâyoune : Les collectivités territoriales et la gestion des effets des vagues de forte chaleur,…

Régions

Laayoune: energie eolienne (ph Boukhari)
17 Fév

Laâyoune : Les collectivités territoriales et la gestion des effets des vagues de forte chaleur, thème d’une rencontre à El Mersa

Laâyoune – « Les collectivités territoriales et la gestion des effets des vagues de chaleur extrême » est le thème d’une rencontre tenue, samedi, à El Mersa dans la province de Laâyoune.

Organisée par l’Alliance marocaine des collectivités territoriales pour le climat, en partenariat avec la commune d’El Mersa, le conseil provincial de Laâyoune et le conseil régional, cette rencontre de deux jours a pour objectif « de mettre le sujet des périodes de canicule au cœur de la réflexion des élus locaux pour qu’ils prennent la mesure du phénomène ».

La rencontre vise aussi à « créer un groupe réunissant des parlementaires, des élus locaux, des professionnels de la santé, notamment les médecins des bureaux d’hygiène et des experts qui poursuivront la réflexion sur le sujet et proposeront des recommandations et des mesures d’actions concrètes aux collectivités territoriales membres de l’Alliance ».

Selon les organisateurs, « la récurrence des périodes de chaleur doit interpeler les responsables des politiques pour qu’ils changent le regard sur le phénomène », notant que « l’enjeu est important car il s’agit de minimiser les conséquences des fortes chaleurs sur la santé publique, d’atténuer la morbidité et la mortalité, d’informer et de mobiliser les populations, d’assurer l’accessibilité au service en situation de crise et surtout de prévenir et limiter les perturbations sociales ».

Le président de l’Alliance des collectivités territoriales pour le climat, Mohamed Chrourou, a indiqué que cette rencontre, qui a débuté vendredi, s’inscrit dans la continuité des actions initiées par l’Alliance en vue d’informer les citoyens sur un ensemble de phénomènes environnementaux tels que les vagues de chaleur et de froid, mettant l’accent sur l’importance des actions de sensibilisation des citoyens sur les comportements à adopter afin de prévenir les effets néfastes des chaleurs extrêmes.

Tout en soulignant que « tous les secteurs de la vie sont concernés par la question des changements climatique », il a noté que les acteurs locaux sont appelés à s’approprier les outils de prévention et de lutte contre les effets de ces phénomènes et à approfondir la réflexion sur les moyens d’intégrer les spécificités climatiques propres à chaque territoire dans les lois et politiques de planification urbaine et de construction.

De son côté, le président de la commune d’El Mersa, Badr El Moussaoui, a affirmé que cette rencontre, qui réunit des élus, des experts et des acteurs de la société civile, offre une occasion de débattre du rôle des collectivités territoriales dans la mise en place de plans et de solutions permettant le renforcement de la sensibilisation autour des risques liés aux phénomènes de vagues de chaleur et aux effets des changements climatiques.

Cette rencontre constitue ainsi une opportunité de partage et de diffusion des connaissances sur le phénomène des canicules, ainsi que les moyens d’information et d’appui aux personnes vulnérables et fragiles, a-t-il soutenu.

Pour sa part, le représentant de l’Institut de recherche pour le développement au Maroc, Ghani Chehbouni, a relevé que la réunion est une occasion d’approfondir la réflexion sur des questions ayant trait à l’adaptation aux effets des changements climatiques, insistant sur l’importance de « territorialiser » toutes les politiques d’adaptation à ces changements.

Cette rencontre a été marquée par une série d’exposés animés par des experts marocains et français sur les effets des phénomènes de canicule, leurs conséquence sur la population, la relation entre urbanisme et santé environnementale et la gestion des situations de crise.

Voir Aussi