RégionsOriental: Le SG du HCEFLCD souligne le rôle des coopératives forestières

Régions

HCEFLCD
04 Juil

Oriental: Le SG du HCEFLCD souligne le rôle des coopératives forestières

Oujda – Le secrétaire général du Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la lutte contre la Désertification (HCEFLCD), Abderrahim El Houmi, a appelé à la création d’un tissu coopératif qualifié pour servir de levier au développement de la région de l’Oriental, notamment en matière de promotion de la chaîne de valeur du romarin.

Intervenant à l’ouverture d’une rencontre de sensibilisation placée sous le thème « les coopératives forestières: une structure globale au service du développement durable du romarin », M. El Houmi a indiqué que dans un souci de développer le secteur des coopératives forestières au Maroc, le HCEFLCD a mis en place une stratégie particulière, visant à promouvoir l’action des coopératives, à travers la qualification et la formation des différents acteurs concernés, l’élaboration de plans d’investissement, outre l’amélioration de la qualité du produit et la garantie des financements.

Concrètement, le HCEFLCD a œuvré à la réalisation de plusieurs projets portant particulièrement sur la préservation des ressources et produits forestiers ainsi que leur régénération, à la mise en place de programmes régionaux prévisionnels à moyen terme des ressources forestières qui concernent également les coopératives, a relevé le responsable lors de cette rencontre organisée à l’occasion de la journée internationale des coopératives (1er juillet).

Ces projets ont porté aussi sur la mise à niveau des coopératives forestières, en mettant en place un programme de formation continue en matière de gestion administrative et planification nécessaires à une réalisation correcte des différents projets, a-t-il ajouté.

M. El Houmi a, par ailleurs, noté que les eaux et forêts figurent parmi les secteurs qui ont veillé à asseoir les bases d’une action coopérative, à travers la création de la toute première coopérative forestière au Moyen-Atlas, et ce dans un but de faire impliquer la population locale dans la gestion de l’espace forestier.

Selon un communiqué du HCEFLCD, cette rencontre de sensibilisation vise à mettre en exergue la dynamique que connaît la région de l’Oriental en ce qui concerne la création et la promotion des coopératives, ainsi que la production du romarin qui contribue à l’amélioration des revenus de la population locale.

Le Plan de la délégation régionale du HCEFLCD vise à faire bénéficier les coopératives et associations de l’exploitation rationnelle du produit agricole qui prend en considération le développement global et durable de la population locale, la création des activités génératrices de revenus (2.000 dirhams/ bénéficiaire) et la préservation de la richesse forestière.

Depuis le lancement de ce plan en 2005, 161 coopératives forestières ont été créées au profit de 9.505 bénéficiaires, alors que 221 contrats de partenariat d’un montant de 404 millions de dirhams ont été conclus.

La journée internationale des coopératives a été placée cette année sous le thème « les coopératives agissent pour que personne ne soit laissée de côté ».

Voir Aussi