En vedette4 millions de tonnes de cendres de charbon rejetées par une centrale thermique au sud du Vietnam!

En vedette

In this photo taken on November 19, 2015, smoke belches from a coal-fueled power station near Datong, in China's northern Shanxi province.  For decades coal has been the backbone of the northern province of Shanxi, providing livelihoods for millions of miners, while private jet owning bosses became notorious for their nouveau riche lifestyles. / AFP PHOTO / GREG BAKER
10 Oct

4 millions de tonnes de cendres de charbon rejetées par une centrale thermique au sud du Vietnam!

Hanoï – Quelque quatre millions de tonnes de cendres de charbon non traitées rejetées par la centrale thermique de Vinh Tan 2 dans la province de Binh Thuan (Sud), suscitent de vives inquiétudes parmi la population locale et les autorités provinciales.

D’autres nouvelles centrales thermiques, Vinh Tan 4 et Vinh Tan 1, ont démarré leurs activités commerciales sans pour autant mettre en place des installations de traitement des cendres de charbon qu’elles produisent.

Les cendres de la centrale Vinh Tan 2 couvrent à elles seules 40 ha avec des tas de 20 mètres de haut, tandis que les cendres de la centrale thermique de Vinh Tan 1 couvrent 60 ha.

Selon les autorités provinciales, les décharges de cendres sont une source constante d’inquiétude pour les habitants et les autorités locales, bien que la commune ait mis en place une équipe chargée d’inspecter et de superviser ces décharges.

La principale préoccupation est que le complexe électrique de Vinh Tan n’a pas présenté de solutions pour le traitement des cendres de charbon qui constituent une source de pollution de l’air.

Par ailleurs,voici le bulletin de l’écologie de l’Asie-Océanie pour le mercredi 10 octobre 2018 :

Australie

Six koalas et deux wombats ont quitté le Cleland Wildlife d’Adélaïde, capitale de l’Australie du Sud, vers le Longleat Safari & Adventure Park à Wiltshire, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Les animaux ont fait le voyage en compagnie de leurs gardiens et un vétérinaire dans le cadre d’un accord visant à favoriser la conservation et la sensibilisation sur le caractère unique des animaux indigènes australiens.

Après une période de quarantaine, les koalas et les wombats devraient être présentés au public au début de 2019 dans une nouvelle enceinte.

Deux gardiens de Longleat Safari & Adventure Park et un vétérinaire britannique ont passé deux mois à Adélaïde pour apprendre à prendre soin de ces animaux.

Thaïlande

Des analyses médicales menées récemment dans 132 villages dans la province de Bua Yai (nord de la Thaïlande) ont démontré que 5% des habitants sont contaminés par des produits chimiques toxiques issus des produits phytosanitaires utilisés dans l’agriculture.

Des analyses de sang ont révélé un taux élevé d’intoxication parmi les habitants, notamment les agriculteurs qui sont particulièrement exposés aux pesticides utilisés de manière intensive dans les différentes cultures, indique un responsable local du secteur de la santé.

Les dangers des produits chimiques agricoles ont fait les gros titres de la presse thaïlandaise après que le ministère de la Santé publique eut recommandé d’interdire certains produits largement utilisés tels que le paraquat, interdit dans plusieurs pays.

Des chercheurs universitaires ont également découvert de fortes concentrations de quatre herbicides dans le sol, et des résidus dans les légumes et même dans l’eau potable dans la province de Nong Bua Lamphu.

Inde

Deux accords ont été signés entre New Delhi et Paris pour favoriser le développement d’innovations dans les énergies renouvelables en l’Inde, telles que les panneaux solaires à haute efficacité, le stockage d’énergie, la mobilité électronique et la gestion de réseau intelligent.

Les accords ont été signés récemment entre l’Agence française de développement (AFD), le Commissariat français aux énergies alternatives et à l’énergie atomique (CEA), la compagnie internationale d’énergie Bollore-Blue-Solution et la société indienne d’énergie solaire SECI, selon un communiqué.

Les grandes entreprises françaises sont particulièrement présentes dans le secteur des énergies renouvelables en Inde, comme le groupe EDF d’énergies nouvelles, Schneider Electric, ainsi que dans les PME et les entreprises de taille intermédiaire, comme Technique solaire, qui développe actuellement son deuxième parc solaire au Maharashtra (entre-ouest de l’Inde ), ECM-SEMCO, qui produit des panneaux solaires, et Navalt, qui produit des bateaux à énergie solaire.

Voir Aussi