En vedetteAutriche: Le gouvernement compte promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments

En vedette

A picture taken on October 13, 2017 near La Mongie shows the Castillon dam in the French Pyrenees.    / AFP PHOTO / PASCAL PAVANI
13 Fév

Autriche: Le gouvernement compte promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments

Varsovie – Pour promouvoir l’efficacité énergétique des bâtiments, le gouvernement fédéral autrichien a pris une série de mesures.
Ainsi la loi sur la certification énergétique (EAVG) et les directives d’ingénierie de l’Institut autrichien de la construction (OIB) ont par exemple été adoptées pour optimiser l’efficacité énergétique dans les bâtiments neufs et anciens.

Par ailleurs, l’Autriche a élaboré un plan directeur national en vue de devenir numéro 1 européen du secteur des technologies environnementales. L’un des objectifs de ce plan directeur est de définir des critères normatifs de maison passive à appliquer aux subventions à la construction de logements neufs.

Des mesures qui font partie du plan national d’action en faveur de l’efficacité énergétique élaboré en juin 2007 et qui visait à accroître l’efficacité énergétique de 1 pc en neuf ans, à compter de 2008.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Par ailleurs, voici le bulletin de l’écologie de l’Europe Orientale pour la journée du mardi 13 février 2018

Pologne:

Le gouvernement polonais a décidé d’introduire plusieurs changements au code de la route à vélo, indique un communiqué publié lundi sur le site du ministère polonais de l’Environnement.

Ces modifications devraient être mise en œuvre avant le début du printemps, dans le cadre d’une stratégie nationale destinée à encourager le changement du comportement de l’Homme et à s’impliquer davantage dans la protection de l’environnement, ajoute le communiqué.

Parmi les amendements les plus importants qui seront introduits figurent la limitation de vitesse, l’octroi de permis de conduire à ceux désireux de rouler à une vitesse de plus de 50 km /h et l’utilisation des vélos pendant des périodes déterminées afin de réduire la pollution atmosphérique.

Les recommandations approuvées seront soumises au Conseil national de la sécurité routière, au ministère de l’Environnement, au Conseil des ministres et au Parlement au plus tard au début du mois d’avril prochain.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Croatie :

Le ministère croate du développement local a annoncé avoir réussi, avec le soutien de fonds européens, à réunir un budget dépassant les 300 millions d’euros destinés à moderniser sept agglomérations urbaines dans le pays.

Les projets concernent trois volets à savoir les Smart cities (innovations technologiques), les villes durables (écologiques) et les villes intégrées pour lutter contre la précarisation.

Russie :

Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement de Russie envisage d’augmenter les amendes liées à l’extraction non autorisée de pierres précieuses.

« Le niveau actuel des sanctions ne peut être évalué par la rentabilité de l’exploitation minière illégale et le commerce de pierres précieuses à forte rentabilité », a indiqué lundi le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Sergey Donskoy.

La production non autorisée de ces métaux précieux, le stockage, le transport et la commercialisation seraient passibles d’une amende de 5 mille roubles pour les citoyens, de 50 mille roubles pour les fonctionnaires civils et d’un million de roubles pour les personnes morales.

Une fois les modifications approuvées par le gouvernement de la Fédération de Russie, les auteurs seraient sanctionnés par la loi administrative, a-t-il ajouté.

0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Turquie :

Selon le président de l’Association turque de l’énergie éolienne (TÜREB) Mustafa Serdar Ataseven, 2018 sera une année productive en termes d’énergie éolienne, rappelant qu’un investissement de 5 milliards de dollars sera réalisé pour l’appel d’offres de 4.000 MW dans le cadre du projet de zone de ressources énergétiques renouvelables (YEKA).

« Les pré-licences seront reçues après l’appel d’offres et le processus de permis de construction commencera. Les parcs éoliens remportés lors des appels d’offres seront mis en service dans un délai d’environ trois à quatre ans », a déclaré Ataseven.

Les parcs éoliens doivent être développées dans le cadre du YEKA, conçu et développé par le Ministère de l’énergie et des ressources naturelles pour accroître la part des ressources nationales dans l’énergie et réduire la dépendance de la Turquie vis-à-vis des ressources fossiles extérieures.

Le secteur turc de l’énergie éolienne a attiré plus de 12,3 milliards de dollars d’investissements au cours des 11 dernières années, selon TÜREB, des investissements ayant porté la capacité installée du pays de 146 mégawatts en 2007 à 6.500 MW actuels.

Parmi les villes turques, Izmir (ouest) sur la côte égéenne est classée au premier rang avec 1.333 MW de capacité installée, suivie par Balikesir (Ouest) avec 1.069 MW et Manisa avec 650 MW.

Actuellement, quelque 158 sociétés d’énergie éolienne opèrent dans le pays et 32 projets d’une puissance installée de 808 MW sont en cours de construction.

Selon des données récentes, la Turquie produit 8 pc de son électricité à partir de l’énergie éolienne.

Voir Aussi