En vedetteLe Brésil dépêche une deuxième mission scientifique en Antarctique

En vedette

TO GO WITH AFP STORY BY Anne KAURANEN
The icebreaker Ahto stops in the middle of an ice field off the coast of Tornio, northern Finland on February 5, 2016, to test how an oil spill would flow under the arctic ice.
As the world's superpowers eye the lucrative Arctic region with growing interest, unprecedented oil spill clean-up tests in icy Finnish conditions reveal just how hazardous and challenging an accident in the Arctic's pristine sea ice could be. / AFP PHOTO / Sam Kingsley
10 Nov

Le Brésil dépêche une deuxième mission scientifique en Antarctique

Brasilia  – Le navire océanographique « Admiral Maximiano » a entamé, vendredi, un périple vers l’Antarctique, devenant ainsi la deuxième mission brésilienne à se rendre au continent blanc, cette année, pour servir de plateforme de recherche aux scientifiques brésiliens.

Le navire, un brise-glace de la marine brésilienne, prendra également part aux travaux de reconstruction de la station Antarctique Commandant Ferraz (EACF), située sur l’Île Roi George à la pointe de la péninsule Antarctique.

Selon la Marine, les activités scientifiques en Antarctique impliqueront des recherches dans les domaines de l’océanographie, de la biologie, de la géologie et de la météorologie.

« Admiral Maximiano » fera plusieurs escales dans les ports de Rio Grande (l’Etat de Rio Grande do Sul, sud), de Punta Arenas, (Chili) et d’Ushuaïa (Argentine) avant d’arriver à destination.

Il s’agit du deuxième navire brésilien dépêché en Antarctique après le « Ary Rongel », qui est arrivé à bon port, le 26 octobre dernier, pour mener une mission similaire à celle de l’ »Admiral Maximiano ».

Le Programme brésilien de recherche scientifique en Antarctique a été créé en 1982.

La station Antarctique Commandant Ferraz (EACF), inaugurée en février 1984, a été détruite dans un incendie le 25 février 2012, qui a tué deux agents de la marine alors qu’ils essayaient d’éteindre le feu.

La fin de la reconstruction de la nouvelle station est prévue pour mars 2018.

Voir Aussi