En vedetteLes entreprises allemandes intéressée par le marché éolien tunisien

En vedette

This photo taken on January 13, 2017 near Villeveyrac, southern France, shows wind turbines. / AFP PHOTO / PASCAL GUYOT
25 Sep

Les entreprises allemandes intéressée par le marché éolien tunisien

Tunis – Le directeur général de la Chambre tuniso-allemande de l’industrie et du commerce (AHK Tunisi), Martin Henkelmann, a souligné l’intérêt des entreprises allemandes pour le marché de l’énergie éolienne tunisien, appelant à tirer profit, du potentiel des énergies renouvelables dans le pays.

Intervenant, lors d’un séminaire sur « l’énergie éolienne en Tunisie », organisé en marge d’une récente visite, effectuée par une délégation d’hommes d’affaires allemands opérant dans le secteur de l’énergie éolienne (du 18 au 22 septembre), Henkelmanna fait état de l’existence d’un grand potentiel de coopération entre les sociétés allemandes et tunisiennes dans ce domaine.

De son côté, le ministre tunisien de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Kaddour, a fait savoir que la Tunisie veille à mettre en place un climat d’affaires attractif afin d’attirer de nouveaux investisseurs étrangers.

Quant à l’ambassadeur d’Allemagne en Tunisie, Andreas Reinicke, il a réitéré la volonté de son pays de contribuer à soutenir la transition énergétique en Tunisie.

Le séminaire sur « l’énergie éolienne » a été organisé dans le cadre du programme de promotion de l’énergie, initié par le ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie, en collaboration avec le Centre régional pour les énergies renouvelables (RENAC International) dans l’objectif de favoriser le partenariat avec les entreprises tunisiennes.

================

– Les travaux de réalisation de la station de dessalement d’eau de mer à Sfax débuteront en 2018, a annoncé le ministre de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Samir Taieb.

Cette station entrera en service vers la fin de 2020, a-t-il ajouté en marge d’une conférence organisée, récemment à Sfax, par l’Association tunisienne des producteur d’œufs de consommation sur la situation et les perspectives du secteur des volailles.

================

– Alger, Pas moins de 605 hectares de forêts ont été ravagés par les flammes dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès (Ouest algérien) depuis juin dernier, selon le service algérien de protection végétale et animale de la conservation des forêts.

Sidi Bel-Abbès vient en tête des wilayas de l’Ouest algérien en terme de dégâts causés par les feux de forêts, a précisé la même source, signalant 82 incendies de ce genre enregistrés dans la wilaya.

Dans un dernier bilan de la conservation des forêts, il est souligné que le mois de septembre en cours a connu le plus grand nombre d’incendies depuis le début de la campagne de lutte contre les feux de forêts, soit 27 incendies.

La principale cause de ces incendies est imputée à des citoyens qui s’adonnaient à des barbecues dans les forêts lors de l’Aid El Adha sans prendre les précautions nécessaires.

Trois incendies ont été enregistrés dernièrement à la forêt de Boudanes dans la commune de Hassi Daho, celle de Guetarnia à Sfisef et celle de Tessala.

Des braises utilisées pour des grillades, laissées sans être bien éteintes, ont été à l’origine de ces feux.

Voir Aussi