ActualitésFrance : Adoption d’une stratégie pour lutter contre les importations à risque pour la forêt

Actualités

foret-tropicale
14 Nov

France : Adoption d’une stratégie pour lutter contre les importations à risque pour la forêt

Paris – Le gouvernement français a publié mercredi un plan interministériel pour lutter contre les importations à risque pour la forêt.

Ce plan beaucoup plus incitatif que coercitif comporte 17 mesures destinées à mettre fin d’ici à 2030 à ‘’la déforestation importée’’ résultat de l’importation de produits forestiers et agricoles, comme l’huile de palme, le soja, le boeuf ou le bois, qui accélèrent la déforestation de vastes territoires à l’étranger.

« Avec cette stratégie, la France prend ses responsabilités pour lutter contre la déforestation », souligne dans un communiqué le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, et quatre autres ministres.

Les mesures de ce plan élaboré conformément à l’accord de Paris sur le climat, adopté en 2015, et au « plan climat » de la France, se concentrent sur certaines productions : l’huile de palme, le soja, le boeuf et le cuir, le cacao, l’hévéa ainsi que le bois et ses produits dérivés, ce qui en exclut d’autres à ce stade, comme le café.

Selon un récent rapport du WWF, les besoins de la France en ces sept produits agricoles ont mobilisé 14,8 millions d’hectares entre 2012 et 2016. Dans cette superficie, un tiers est suspecté d’avoir été défriché illégalement.

La dégradation des forêts nuit à la biodiversité mais aussi au climat – elle est responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines, d’après le WWF.

Selon l’’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, entre 1990 et 2015, la planète a perdu 129 millions d’hectares de forêts.

Voir Aussi