En vedetteGuercif : L’ABHM sensibilise à l’impératif d’une utilisation rationnelle de l’eau

En vedette

Guercif - ouverture de la 2éme édition du festival des olives de Guercif- ECO
02 Nov

Guercif : L’ABHM sensibilise à l’impératif d’une utilisation rationnelle de l’eau

Guercif – L’Agence du bassin hydraulique de la Moulouya (ABHM) a organisé, jeudi à Guercif, une journée de sensibilisation axée sur l’importance voire la nécessité d’économiser l’eau et de rationaliser son utilisation.

La 2ème édition du Salon régional des olives (1-4 novembre à Guercif) a servi de cadre pour cette campagne menée en partenariat avec la province de Guercif et avec l’appui de l’Agence belge de développement autour du thème: « La rationalisation de l’utilisation des ressources en eau dans la province de Guercif ».

Notant que la journée rentre dans le cadre de la stratégie de communication de l’ABHM, les responsables de l’Agence ont saisi cette occasion pour inciter les usagers de l’eau, notamment les agriculteurs, à prôner les bonnes conduites en matière d’utilisation de l’eau afin d’économiser et de préserver cette ressource vitale.

La problématique de la surexploitation des ressources en eau mérite une attention particulière de la part des différents intervenants qui sont appelés à fédérer les efforts pour faire face à la raréfaction de l’eau résultant des effets du changement climatique, ont-ils ajouté.

Ils ont ainsi plaidé en faveur de la rationalisation de l’utilisation des ressources hydriques dans l’irrigation et la préservation des ressources souterraines en eau de la surexploitation, et du respect des principes et dispositions de la loi relative à l’eau.

La journée de sensibilisation a été marquée notamment par des présentations sur les missions de l’Agence du Bassin Hydraulique de la Moulouya et ses activités, la Stratégie nationale de l’eau, les dispositions de la loi 36-15 qui fixe notamment les règles d’une gestion intégrée et participative des ressources en eau, et sur la gestion des périmètres irrigués à Guercif.

Les intervenants lors de cette campagne de sensibilisation ont expliqué que les grands axes de la Stratégie nationale sont « la gestion et la valorisation de l’eau », « la gestion et le développement de l’offre », « la préservation et la protection des ressources en eau et des milieux fragiles », « la réduction de la vulnérabilité aux risques naturels liés à l’eau », « la poursuite des réformes réglementaires et institutionnelles » et « la modernisation des systèmes d’information et le renforcement des moyens et des compétences ».

Pour ce qui est de la loi 36-15, ils ont expliqué que cette loi fixe notamment les règles d’une gestion intégrée, décentralisée et participative des ressources en eau pour garantir le droit des citoyens et des citoyennes à l’accès à l’eau et en vue d’une utilisation rationnelle et durable et une meilleure valorisation quantitative et qualitative de l’eau, des milieux aquatiques et du domaine public hydraulique en général.

Située au Nord-Est du Maroc, la zone d’action de l’Agence du bassin hydraulique de la Moulouya constitue l’un des plus importants bassins hydrauliques en superficie du Royaume.

S’étendant sur une superficie de 74.000 km2, elle comprend notamment le bassin principal de la Moulouya, avec une superficie de 55.500 km2, qui draine les eaux du Rif oriental et du Moyen Atlas à l’Ouest ainsi que du Haut Atlas au Sud.

Effectuer les mesures et les investigations et réaliser les études nécessaires à l’évaluation et au suivi de l’évolution de l’état des ressources en eau sur les plans quantitatif et qualitatif, ainsi que celles relatives à la planification, la gestion et la préservation de l’eau et la prévention des effets des phénomènes climatiques extrêmes, notamment, les inondations et la sécheresse, figurent parmi les principales missions de l’ABHM.

Voir Aussi