ActualitésIncendies en Australie : Plus de 100 espèces ont besoin d’une aide urgente

Actualités

course
13 Fév

Incendies en Australie : Plus de 100 espèces ont besoin d’une aide urgente

Canberra – Des experts australiens ont publié mercredi une liste de 113 espèces animales ayant besoin d’une « intervention de gestion urgente » au cours des 12 prochains mois à la suite des feux de brousse qui ont ravagé leur habitat.

Dix-neuf mammifères, 20 reptiles, 13 oiseaux, 17 grenouilles, 17 espèces de poissons d’eau douce, 22 types de langoustes et cinq invertébrés font partie de cette liste établie par un panel d’experts réunis par la ministre de l’Environnement Sussan Ley.

Les espèces figurant sur la liste ont vu au moins 30% de leur habitat affecté par les incendies, a expliqué la commissaire chargée des espèces menacées, Sally Box, qui a appelé à une action rapide.

« Il y a des espèces qui n’étaient pas listées comme menacées, qui n’étaient pas en danger avant les incendies, mais il semble qu’elles aient été très gravement touchées parce que la plupart d’entre elles avaient une grande partie de leur aire de répartition connue ou probable sur la trajectoire de ces feux « , a souligné Mme Box.

Parmi les espèces qui ont le plus besoin d’aide figurent le dunnart de Kangaroo Island, le scinque des Blue Mountains, le ménure superbe, le wallaby des rochers à queue en brosse et l’opossum pygmée des montagnes, selon le document.

Mme Box a averti que les espèces qui n’ont pas été touchées par les incendies pourraient encore être en danger « en raison d’un manque de ressources ou d’une menace accrue des animaux sauvages » et des fortes pluies qui se sont récemment abattues sur une grande partie du pays.

« La pluie est évidemment un événement bienvenu pour éteindre beaucoup de ces incendies, mais elle apporte aussi de nouveaux dangers. Par exemple, les espèces de poissons qui vivent loin en aval de l’incendie peuvent être très gravement touchées si une forte pluie emporte une charge de sédiments et de cendres », a-t-elle mis en garde, expliquant qu’ »une forte charge de sédiments peut provoquer la mort massive des poissons ».

Selon le gouvernement australien, les feux de brousse ont brûlé plus de la moitié de l’habitat connu de 100 plantes et animaux menacés, dont 32 espèces en danger critique d’extinction, tuant plus d’un milliard d’animaux.

Les feux de forêt sont habituels en Australie en été, mais les scientifiques et les services de pompiers estiment que l’ampleur de la saison 2019-2020 est sans précédent.

Tous les territoires ont connu des feux de brousse qui ont commencé plus tôt que par le passé. Quatre Etats ont été particulièrement touchés, avec plus de 12 millions d’hectares partis en fumée et 3.000 logements détruits.

Voir Aussi