En vedetteJournée de sensibilisation sur le financement des projets EnR/EE

En vedette

sensiblisation ecology3
20 Juin

Journée de sensibilisation sur le financement des projets EnR/EE

Casablanca – Une journée de sensibilisation sur les mécanismes de financement des projets Energies renouvelables (EnR) et Efficacité énergétique (EE) a été organisée, jeudi à Casablanca, à l’initiative de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), le Cluster Solaire et l’Association marocaine de l’industrie du solaire (AMISOLE).

Cette journée, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, a réuni plus de 200 participants d’horizons variés notamment des ingénieurs, décideurs et chef d’entreprises, professionnels, fournisseurs de services financiers et institutionnels, chercheurs et des experts de haut niveau venant du monde de l’énergie et du secteur financier.

A cette occasion, le directeur général de l’AMEE, Said Mouline, a souligné que « le secteur de l’EE a énormément besoin de l’accompagnement financier ».

« Nous pouvons accompagner, sensibiliser, réglementer, mais il faut absolument que l’investissement dans l’EE soit financé », a-t-il poursuivi, notant qu’il y a eu des modèles et des success-stories dans plusieurs secteurs, tels que l’industrie et l’hôtellerie.

M. Mouline s’est également félicité de l’accompagnement qu’assurent les banques marocaines en faveur du secteur de l’EE, à travers notamment la mise en plus de divers dispositifs de financement dédiés.

Il s’agit aussi des nouvelles lignes de financement lancées par les banques de développement, a-t-il ajouté, relevant que le financement de l’EE profite à l’ensemble des parties prenantes (investisseur, entreprise et le pays) parce qu’il permet de diminuer la facture énergétique et la pollution liée à la consommation énergétique.

De son côté, la directrice générale du Cluster Solaire, Fatima Zahra El Khalifa, a fait savoir que l’ensemble des acteurs du financement et du soutien de l’économie verte se sont réunis aujourd’hui pour présenter au secteur, que ce soient des installateurs, des fournisseurs ou des entreprises industrielles énergivores, l’ensemble des mécanismes et outils existants sur le marché marocain pour pouvoir financer des projets EnR/EE.

Première du genre qui s’intéresse aux projets à taille humaine, cette journée a constitué une occasion propice pour mettre en exergue des projets de photovoltaïque décentralisés et les applicatifs à énorme potentiel de développement comme le pompage et l’éclairage solaire, a-t-elle noté.

A cette occasion, les organismes financiers ont présenté les offres, les critères d’éligibilité et les modalités d’octroi des financements, a indiqué Mme El Khalifa, ajoutant qu’à cet effet, des stands de B2B ont été mis en place pour les prises de contact pour le financement et le développement de tels projets.

Pour sa part, le président de la commission « nouvelle économie climat » à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Said El Hadi, a fait savoir que la confédération appuie l’ensemble de ces initiatives et démarches.

« Notre objectif est de faire en sorte que les entreprises marocaines soient plus protégées et préparées à la transition énergétique et aux questions relatives au climat et à l’environnement, mais aussi d’être à l’appui des nouvelles opportunités pour le business au Maroc, ainsi que les nouveaux métiers et modèles », a-t-il souligné, précisant que la commission s’intéresse à cinq grands axes thématiques à savoir, les EnR, l’EE, l’eau, l’économie circulaire et la mobilité durable.

Pour les EnR, a poursuivi M. El hadi, elles représentent « un domaine où le Maroc a marqué plus de points à la faveur d’une stratégie visionnaire qui était fixée avec courage et audace dans les années 2000 à un moment il y avait beaucoup de scepticisme aux EnR ».

« Nous devons s’appuyer sur les EnR. C’est une question non seulement climatique et environnementale mais stratégique pour notre pays », a-t-il estimé, notant que les objectifs pour l’horizon 2030 sont très ambitieux.

Cette rencontre interactive a un objectif de vulgariser le sujet des EnR et EE pour les banquiers mais aussi de faciliter l’accès au financement pour les entreprises marocaines.

Voir Aussi