En vedetteJournée mondiale de l’environnement: L’Ambassade de France à Rabat déclarée « Ambassade Verte »

En vedette

initiative française ambassade verte_M
05 Juin

Journée mondiale de l’environnement: L’Ambassade de France à Rabat déclarée « Ambassade Verte »

Rabat – L’ambassade de France à Rabat a été déclarée « Ambassade verte », une démarche globale et progressive de réduction de l’empreinte environnementale des représentations diplomatiques françaises à l’étranger, lors d’une cérémonie tenue à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, en présence de l’Ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault et du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri.

Conçue dans l’esprit de l’Appel de Tanger lancé le 20 septembre 2015 par SM le Roi Mohammed VI et le Président de la République française, François Hollande, comme un passage de relais entre la COP21 de Paris et la COP22 de Marrakech, cette initiative témoigne de l’engagement de la France et du Maroc dans la lutte contre le réchauffement climatique, la protection de l’environnement et la préservation de la biodiversité.

Depuis le lancement de ce projet, l’ambassade et le réseau consulaire (6 consulats généraux), culturel (12 instituts français) et scolaire (38 écoles) de la France au Maroc se sont engagés dans cette démarche. Cet engagement se traduit, notamment, par la mise en place par chacun de ces organismes d’un plan d’action régulièrement actualisé et l’adoption d’une série de mesures allant dans le sens d’un meilleur respect de l’environnement et des ressources énergétiques.

L’ambassade a, également, mobilisé un réseau des ambassades vertes en s’associant aux ambassades étrangères du Maroc, afin de fédérer les efforts à travers une démarche réseau et de partager les bonnes pratiques environnementales.

S’exprimant à cette occasion, M. Girault a souligné que l’ambassade de France à Rabat s’est engagée à réduire son impact environnemental, à travers la mise en place d’une démarche ambassade verte, notant que cette démarche n’est pas isolée, elle concerne l’ensemble du réseau diplomatique français à l’étranger.

« Cette initiative est un état d’esprit, une ambition de donner l’exemple à travers les bâtiments diplomatiques français au Maroc. L’ambassade verte s’engage à réduire le gaz à effet de serre (GES), à combattre les changements climatiques et à transformer nos modes de consommation », a-t-il ajouté.

Le 20 septembre 2015, le Maroc et la France s’engageaient côte à côte à travers la signature de l’Appel de Tanger par SM le Roi et le président de la République française, a-t-il rappelé, relevant qu’avec la COP21 à Paris et la COP22 à Marrakech, les deux pays ont consolidé leur engagement dans la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.

« Cette journée mondiale est une occasion pour rappeler notre responsabilité vis-à-vis de l’environnement et de partager notre engagement dans la lutte contre les changements climatiques et la protection de la biodiversité », a-t-il poursuivi.

De son côté, M. Fassi Fihri a souligné que l’ambassade verte est une expérience exemplaire qui apporte une contribution significative à ce grand combat de lutte contre les changements climatiques.

Cette initiative s’inscrit dans la logique des grandes stratégies nationales, a-t-il dit, appelant à encourager les initiatives vertes à s’inspirer de cette expérience et la généraliser au niveau des administrations nationales.

Après avoir mis en avant la profondeur des relations historiques unissant le Maroc et la France, il a souligné l’importance de consolider davantage la coopération climatique pour une meilleure protection des ressources naturelles.

L’ambassade de France à Rabat a été une des premières représentations diplomatiques à l’étranger à adopter, en 2015, un plan « Ambassade verte ». Trois ans après son lancement, les résultats sont tangibles: suppression de la chaudière au fuel, baisse de la consommation d’électricité de 17% en 2017, recyclage de 10 tonnes de papier par an et de tous les déchets électroniques et aménagement d’un jardin durable peu consommateur d’eau.

Ces mesures, en cohérence avec les efforts déployés par le Maroc, notamment en matière d’habitat durable, ont permis de réduire de 26% les émissions de GES.

En 2017, l’ambassade de France au Maroc a remporté le prix « Coup de cœur » du concours « ambassade verte », organisé par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) pour son projet « meilleure maîtrise de l’énergie sur le campus diplomatique de Rabat et des représentations diplomatiques françaises au Maroc ».

Voir Aussi