En vedettelac Tuz ou « lac de sel » le second plus grand lac de Turquie

En vedette

Tourists visit the dried-up Tuz Golu (Salt Lake), about 130 km (81 miles) from Ankara, on August 26, 2017. 
Tuz Golu ('Salt Lake') is the second biggest lake in Turkey, located in the Central Anatolia Region. Half of the table salt production of Turkey is produced in factories located around the Salt Lake.  / AFP PHOTO / ADEM ALTAN
11 Sep

lac Tuz ou « lac de sel » le second plus grand lac de Turquie

Varsovie-Le lac Tuz (en turc : Tuz Gölü, « lac de sel ») est le second plus grand lac de Turquie, situé en Anatolie centrale, à 150 km au sud-est d’Ankara.

En 2001, le lac Tuz ainsi que la zone de steppe qui l’environne ont été déclarés zone protégée.

La plus importante colonie nidificatrice de flamants roses de Turquie réside sur un groupe d’îles occupant la partie méridionale du lac.

Les eaux du lac ont une salinité extrêmement élevée et en été l’eau s’évapore presque complètement mettant ainsi à découvert un dépôt de sel d’une épaisseur moyenne de 30 cm.

Par ailleurs, Voici le Bulletin de l’écologie de l’Europe orientale pour la journée du Mardi 11 Septembre :

Pologne :

 »L’éducation à l’environnement » est le moyen efficace pour garantir la durabilité de la protection de l’environnement et contribuer à sensibiliser la société aux problèmes environnementaux et écologiques, ont souligné des experts polonais.

Dans un communiqué publié à l’occasion du lancement de la Plateforme pour un dialogue régulier, les experts polonais ont souligné que l’éducation à l’environnement dans les établissements d’enseignement et le financement régulier des projets environnementaux constituent le meilleur moyen de sensibiliser et faire évoluer les mentalités concernant les questions de l’environnement, notamment la préservation de l’espace forestier, l’amélioration du système de gestion des déchets et la lutte contre la pollution de l’air.

Les experts estiment que la sensibilisation aux questions environnementales ne permettra pas d’atteindre les objectifs escomptés si elle n’accorde pas un intérêt particulier à l’éducation à l’environnement pour les jeunes à travers sa programmation dans le cursus scolaire et académique, comme matière essentielle dans les programmes d’éducation et d’apprentissage scolaires, à l’instar des autres matières, telles l’éducation à la citoyenneté, les sciences humaines, et l’apprentissage des langues.

Après avoir déploré le manque d’intérêt accordé à l’éducation à l’environnement dans différents pays du monde, les experts ont mis l’accent sur la nécessité de l’inclure dans les programmes d’enseignement primaire et son intégration dans les autres niveaux d’enseignement.

 

 

Voir Aussi