En vedetteLa Leaf de Nissan pourra suppléer le réseau électrique en Allemagne après son agrément

En vedette

La Leaf de Nissan
23 Oct

La Leaf de Nissan pourra suppléer le réseau électrique en Allemagne après son agrément

Hagen (Allemagne) – Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé mardi que la Leaf est devenue la première voiture électrique à obtenir un agrément en Allemagne, lui permettant de se connecter au réseau électrique et de le suppléer en cas de forte demande de courant.

Ce modèle exploite la technologie dite « Vehicle-to-grid » (V2G) permettant d’utiliser la batterie du véhicule pour alimenter une borne de recharge, elle-même connectée au réseau électrique.

Quelque 280 millions de véhicules électriques seront en circulation dans le monde d’ici 2040, contre environ trois millions actuellement, selon l’Agence internationale de l’énergie.

« Nous croyons fermement à un avenir sans aucune émission », a indiqué Guillaume Pelletreau, vice-président de Nissan Center Europe.

« Les batteries de la Leaf pourraient apporter une importante contribution à la transition énergétique en Allemagne et au développement durable », a-t-il ajouté.

En Allemagne, d’autres entreprises participent également au stockage d’électricité à partir de batteries comme la start-up technologique The Mobility House (soutenue par Daimler), le service public local Enervie et le gestionnaire de réseau de transport d’électricité Amprion, détenu par RWE , Munich Re, Swiss Life et Talanx.

Nissan a écoulé jusqu’à présent environ 370.000 véhicules électriques, et avec son partenaire Renault, le groupe cherche activement à intégrer les batteries des voitures au réseau électrique.

Voir Aussi