En vedetteLa Maison de la Rose à parfum ouvre ses portes à Kelaât M’Gouna

En vedette

Le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a présidé mercredi (24/04/19) à Kelaât M’Gouna (province de Tinghir), la cérémonie d’inauguration de la Maison de la Rose à parfum.
25 Avr

La Maison de la Rose à parfum ouvre ses portes à Kelaât M’Gouna

Kelaât M’Gouna – Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a présidé mercredi, à Kelaât M’Gouna (province de Tinghir), la cérémonie d’inauguration de la Maison de la Rose à parfum.

Réalisée pour une enveloppe budgétaire de 7,8 millions de DH, cette structure comporte notamment un musée de la rose à parfum, un laboratoire, une salle d’exposition, des dépendances administratives, une salle de conférences et une autre pour les réunions.

La Maison de la rose à parfum a été réalisée par le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), le Groupement de communes « Al warda » et la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de la rose à parfum (FIMAROSE).

La réalisation de la Maison de la rose à parfum vise à organiser la filière et à créer un espace d’échange des expertises entre les intervenants de cette filière, encadrer les producteurs dans les opérations de production et de valorisation et instaurer les bases du partenariat et renforcer les capacités de négociation dans le domaine de commercialisation des produits de la rose.

Cette maison aura la mission de la mise en place d’une plateforme pour l’organisation de la filière, la création d’une bourse de rose et de ses dérivés en déterminant un prix de référence et la coordination des opérations d’appellations d’origine de la rose et de ses dérivés.

La Maison veillera également au respect des normes de qualité conformément au cahier de charge de l’appellation d’origine, à la création d’un espace de commercialisation du produit au niveau local, national et international et l’organisation de sessions de sensibilisation et de formation au profit des agriculteurs de cette filière.

A cette occasion, d’amples explications ont été fournies au ministre sur plusieurs projets agricoles réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), dont le projet de développement de la filière des amandes à Iknioune, le projet de développement des pommiers à M’semrir et Tilmi, le projet de développement de la filière de la figue à Dadès et M’Goun et le projet d’intensification et de valorisation de la rose à parfum dans la province de Tinghir.

Par ailleurs, M. Akhannouch, qui était accompagné du gouverneur de la province de Tinghir, Hassan Zitouni, le directeur général de l’ANDZOA, Ibrahim Hafidi, a visité à Kelaât M’Gouna, une coopérative spécialisée dans la valorisation de la rose à parfum et des plantes aromatiques et médicinales (PAM).

Cette coopérative agricole, étendue sur 15 ha, comporte des unités de distillation de l’eau de rose, son extraction et sa valorisation.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de cette coopérative, Rachid Boubker, a indiqué que cette unité vise à contribuer à augmenter les revenus des adhérents et l’amélioration de leurs conditions de vie, faisant savoir que le nombre d’adhérents de cette coopérative s’élève à 27, dont 19 femmes.

Voir Aussi