En vedetteLe Maroc est pionnier en Afrique en matière d’efficience énergétique (ONU-Environnement)

En vedette

MAPECOLOGY-NOOR-technologies-thermo-solaire-CSP-copier
08 Mar

Le Maroc est pionnier en Afrique en matière d’efficience énergétique (ONU-Environnement)

Rabat – Le Maroc dispose d’une expérience pionnière en Afrique en matière d’efficience énergétique lui permettant de s’ériger en modèle dans le continent, a souligné, mardi à Midrand (Afrique du Sud), la directrice du Bureau Afrique de l’Organisation des Nations Unies pour l’environnement (ONU-Environnement) et ancienne ministre de l’environnement en Guinée, Juliette Biao Koudenoukpo.

Selon le site web de la Chambre des conseillers, Mme Biao Koudenoukpo, qui s’exprimait devant la Commission permanente des transports, de l’industrie, des communications, de l’énergie, des sciences et de la technologie du Parlement Panafricain (PAP), a affirmé que les pays africains, en particulier les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), devraient profiter de l’expérience marocaine en matière de financement des projets d’énergies propres et ne pas se contenter des fonds étrangers qui font crouler le continent sous le poids des crédits à long terme, néfastes pour le développement durable au profit des générations futures.

Elle a, par ailleurs, déploré le fait que seulement deux pays africains ont répondu à l’appel de l’ONU pour financer le Fonds pour l’environnement et que quatre pays du continent ont pu mettre en œuvre des politiques publiques efficaces dans le domaine des énergies renouvelables, conformément aux résolutions de l’ONU relatives à la protection de l’environnement.

Ont pris part aux travaux de cette commission MM. Abdellatif Abdouh, du groupe Istiqlalien de l’Unité et de l’Égalitarisme et Yahfadah Ben Mbarek, membre du groupe haraki à la Chambre des conseillers.

A rappeler qu’une délégation de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers prend part, du 5 au 9 mars aux travaux des commissions permanentes du Parlement panafricain.

La délégation parlementaire marocaine comprend également Noureddine Karbal, du groupe Justice et Développement, Meryem Ouhssata, du groupe Authenticité et Modernité et Mhamed Zakrani du groupe du Rassemblement constitutionnel, de la Chambre des représentants.

Avant sa participation aux travaux des commissions permanentes en tant qu’observateur, en attente de l’officialisation de l’adhésion du Parlement marocain au Parlement panafricain, la délégation a été reçue par le secrétaire général du Parlement panafricain, à la demande de ce dernier, qui s’est félicité de cette participation, souhaitant plein succès aux parlementaires marocains dans leurs fonctions après l’adhésion à part entière prévue lors de la prochaine session en mai prochain.

 

Voir Aussi