ActualitésLe Maroc prend part à un atelier de formation sur la gestion en captivité de gazelles…

Actualités

Gazelle-de-Cuvier
10 Oct

Le Maroc prend part à un atelier de formation sur la gestion en captivité de gazelles nord-africaines menacées, du 09 au 11 octobre à Tlemcen

Rabat – Le Maroc participe à un atelier de formation sur la gestion en captivité de gazelles nord-africaines menacées qui se tient du 9 au 11 octobre au parc national de Tlemcen (Algérie), à l’initiative du Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN-Med).

L’objectif principal de cette formation, à laquelle prennent part plus de 50 participants, appartenant aux organismes de gestion des aires protégées et réserves fauniques de trois pays d’Afrique du Nord (le Maroc, l’Algérie et la Tunisie), est d’aborder, de façon pratique, les thématiques en matière d’élevage en captivité, le régime alimentaire, le suivi sanitaire, les techniques de capture, le lâcher et le suivi post-lâcher de gazelles nord-africaines menacées, indique un communiqué de l’UICN-MED, parvenu lundi à la MAP.

Le contenu de cet atelier, initié en collaboration avec la Direction Générale des Forêts Algérie (DGF), la Station expérimentale des zones arides (EEZA-CSIC), le Zoo de Barcelone et Marwell Wildlife, comprend également l’élevage en captivité des gazelles nord-africaines, l’adaptation à la vie en captivité, la gestion des gazelles en captivité, les réserves et les aires protégées et la recherche comme outil de conservation, précise la même source.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’une initiative ambitieuse baptisée « L’élaboration et la mise en œuvre de plans d’action d’espèces dans les pays méditerranéens: amélioration de la capacité de gestion pour la conservation d’espèces menacées au Maghreb » mis en marche par l’UICN avec la collaboration des autorités nationales.

Un résultat de ce programme a été la Stratégie de conservation régionale de la Gazelle de Cuvier en Afrique du Nord 2017-2020 approuvé en 2017 et le partage d’expériences et de connaissances en différents aspects liés à la conservation et à la gestion in-situ et ex-situ de la gazelle de Cuvier.

 

Voir Aussi