En vedetteMidelt : Plantation de près de 3.000 arbres dans la région d’Agoudal

En vedette

plantation arbre
03 Jan

Midelt : Plantation de près de 3.000 arbres dans la région d’Agoudal

Midelt – Près de 3.000 arbres ont été plantés au niveau de la région d’Agoudal relevant du Cercle d’Imilchil (province de Midelt) sur une superficie globale d’environ 04 hectares dans le cadre d’un projet environnemental initié par l’association Akhiam.

Ce projet, mis en œuvre avec le soutien du Secrétariat d’Etat chargé du développement durable, vise à lutter contre l’érosion du sol et la réduction de l’impact des crues sur l’agriculture de cette région.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l’association Akhiam, Hssain Ouzanni, a indiqué que ce projet à caractère environnemental lancé en décembre dernier, se veut une contribution de l’association dans les efforts visant l’adaptation aux changements climatiques, dont la région subit de plein fouet les impacts.

Ce projet, réalisé en coordination avec le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, sera élargi pour s’étendre sur une superficie globale de 1.000 ha, a-t-il ajouté, faisant savoir que cette initiative a été réalisée d’un commun accord entre l’association Akhiam et les ayants droits de la région d’Agoudal qui ont mis à la disposition de l’association une superficie globale de 100 ha pour la réalisation de ce projet.

Il a en outre, appelé à une adhésion de tous les intervenants dont les administrations publiques et les professionnels pour contribuer à la réussite de cet important chantier, qui sera bénéfique aux populations des régions montagneuses étant donné que ce projet est de nature à préserver les couverts végétaux et à lutter contre l’érosion du sol.

Située au Haut Atlas, la région d’Agoudal compte environ 4.000 habitants.

Créée en 2000 dans le cercle d’Imilchil, l’association Akhiam pour le développement économique et social compte à son actif plusieurs projets et réalisations dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, la scolarisation, l’intégration et autonomisation de la femme, la jeunesse et le tourisme durable.

Elle a pour vocation la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité selon une approche participative et partenariale et l’amélioration des conditions de vie de la population de la vallée.

Voir Aussi