En vedetteSamira El Haouat, modèle de l’engagement pour l’environnement

En vedette

La directrice de l’Agence du Bassin Hydraulique du Sebou (ABHS), Mme Samira El Haouat,   accorde un entretien à la MAP à l’occasion de la journée internationale de la femme.
08 Mar

Samira El Haouat, modèle de l’engagement pour l’environnement

—-Par Nour-Dine Nassiri-

Fès – Aux commandes de la Direction de l’Agence du Bassin hydraulique du Sebou (ABHS) depuis 2014, l’ingénieur Samira El Haouat est un modèle de l’engagement continu pour la gestion intégrée et durable des ressources en eau.

Diplômée de la prestigieuse Ecole Mohammadia des ingénieurs, Mme El Haouat, qui assume une « tâche herculéenne » au niveau de ce bassin doté de près d’un tiers des ressources en eau du Maroc, a démarré sa carrière professionnelle au sein du ministère chargé de l’Eau notamment au niveau de l’ABUS, l’une des dix Agences de Bassins Hydrauliques du Maroc, dirigée par la gent féminine.

Considérée comme un « bourreau de travail », cette ancienne élève du Lycée Moulay Driss de Fès où elle avait décroché brillamment son Bac en Sciences mathématiques, a la réputation de bien maitriser tous les dossiers liés à la politique nationale des ressources hydrauliques et aux questions des changements climatiques, outre son rôle de premier plan à plusieurs projets dont l’élaboration du Plan National de l’eau et de la nouvelle loi sur l’eau 36-15 adoptée en août 2016.

Interlocutrice à part entière, cet ingénieur d’Etat en Hydraulique et Environnement, qui gère un budget annuel de l’ordre de 160 millions DH, concilie parfaitement vie familiale et vie professionnelle.

Passionnée de lecture et du sport, Mme El Haouat, qui gère une équipe composée de 130 personnes dont 68 au niveau du siège de l’ABH/Sebou à Fès, et 62 autres réparties entre les sites des barrages et des stations hydrologiques du Sebou, est une défenseure héroïque des politiques hydriques axées sur la garantie d’un développement durable et inclusif des ressources en eau.

Rapprochée par la MAP à l’occasion de la journée mondiale de la femme, Mme El Haouat a estimé que le 8 mars est une occasion d’entendre la voix des femmes, de dresser le bilan des réalisations accomplies et fêter les success stories de la gent féminine, rappelant qu’il ya à peine 20 ans, la femme marocaine était presque absente de la vie économique et politique .

La présence de la femme est actuellement remarquable dans divers secteurs socio-économique et culturel mais aussi politique à travers sa participation politique et son leadership au sein des entreprises et instances étatiques, a-t-elle fait observer.

Elle a aussi mis en valeur les avancées réalisées par la femme marocaine à la faveur de l’adoption de la Constitution de 2011 et de la réforme du Code de la famille.

La femme marocaine a fait preuve d’abnégation et de persévérance pour contribuer de la plus manière qu’elle soit à l’œuvre d’édification du Maroc moderne et prospère, a ajouté Mme El Haouat, appelant à plus d’efforts pour parvenir à une égalité homme-femme et construire une société plus harmonieuse et équilibrée.

Ayant une fibre patriotique sans pareil, cet ingénieur polyglotte a réussi à gravir non sans problèmes tous les échelons jusqu’aux plus hautes fonctions à l’Agence du Bassin de Sebou.

A maintes fois honorée par les associations locales pour ses actions louables en faveur de la préservation des ressources en eau et de la lutte contre la pollution, Samira El Haouat est une habituée des missions délicates et des dossiers épineux en matière de gestion de l’eau.

Samira El Haouat pour qui le mot « impossible » n’a jamais fait partie de son vocabulaire est prête à relever sans cesse de nouveaux défis et à servir loyalement et constamment la mère-patrie.

Voir Aussi