ActualitésNew York: Séance de travail entre Mme El Ouafi et le Secrétaire d’Etat allemand chargé de…

Actualités

Nezha El Ouafi secrétaire d’État auprès du ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, chargée du développement durable
19 Sep

New York: Séance de travail entre Mme El Ouafi et le Secrétaire d’Etat allemand chargé de l’Environnement

New York – Une séance de travail a eu lieu, lundi à New York, en marge de la 72è Assemblée générale des Nations Unies, entre la Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable, Nezha El Ouafi, et son homologue allemand chargé de l’Environnement, Jochen Flasbarth.

Lors de cette réunion, l’accent a été mis sur le partenariat privilégié entre le Maroc et l’Allemagne dans le domaine de la protection de l’Environnement dans la mesure où le Royaume bénéficie de l’appui de la coopération allemande dans le volet de l’environnement et du changement climatique tout comme le développement économique durable.

La Secrétaire d’Etat a aussi rappelé que le chantier de l’électrification rurale lancé par le Maroc depuis les années 90 a permis à plus de 90,5% de la population rurale marocaine d’accéder à l’électricité avec la contribution de l’appui de la coopération allemande dans l’électrification solaire, mettant en exergue le succès qu’a connu le Plan Solaire Marocain.

Le Secrétaire d’Etat allemand a, de son côté, réaffirmé l’engagement de son pays pour aller de l’avant avec le Maroc vers la concrétisation d’actions concrètes dans le cadre de l’Initiative NDC Partnership, co-pilotée par le Maroc et l’Allemagne, et dans le cadre bilatéral en matière d’énergies renouvelables et d’adaptation au changement climatique, notamment en connexion avec l’Agriculture tout en visant à la création d’emploi qui constituent un vraie challenge pour le Maroc.

Mme El Ouafi a précisé, à cet égard, que la Stratégie Nationale de Développement Durable du Maroc vise une transition vers une économie verte qui présente des opportunités d’emplois verts et qu’un appui de la coopération allemande est souhaitable pour accompagner ce chantier.

Un appui de la partie allemande a été également sollicité pour le positionnement du Centre de Compétences en changement climatique du Maroc (4C Maroc) sur le plan régional africain à travers un accompagnement en matière de mise en place de programmes de renforcement des capacités.

Pour ce ce qui est de l’Agenda international, la Secrétaire d’Etat a pris note du souhait de son homologue allemand pour que le Maroc appuie une solution intermédiaire au problème de la Turquie afin qu’elle puisse avoir l’accès, même limité, à la finance climat et au transfert de technologies en lien avec le changement climatique.

Voir Aussi