En vedetteNouvelle découverte de pétrole en Norvège

En vedette

epa06213834 (FILE) - A file photo dated 15 August 2017 of the Norwegian Aker B platform on the Valhall oil field in the North Sea. Norwegian authorities on 19 September 2017 stated the oil fund of Norway, the largest sovereign wealth fund in the world, was for the first time valued at more than one trillion USD at 02:01 CET on 19 September 2017. The Bank of Norway Investment Management said a 'strengthening of the world's major currencies against the US dollar, combined with strong equity markets, rapidly increased the US dollar value of the fund in 2017'.  EPA-EFE/HAKON MOSVOLD LARSEN NORWAY OUT
15 Juil

Nouvelle découverte de pétrole en Norvège

Oslo- Le groupe pétrolier norvégien Aker BP a fait une découverte de pétrole au large de la Norvège, ce qui pourrait renforcer ses négociations avec parfois Equinor, partenaire sur le développement des champs.

Aker BP, issu de la fusion des actifs pétroliers norvégiens de BP et de la société pétrolière Detnorske contrôlée par le milliardaire Kjell-Inge Roekke, a annoncé jeudi avoir découvert le pétrole avec son partenaire polonais LOTOS.

La découverte devrait contenir entre 80 et 200 millions de barils d’équivalent pétrole récupérable (bep), dans une zone de plusieurs découvertes de pétrole et de gaz, surnommée NOAKA.

La découverte porte le nom de Liataarnet à plus de 700 millions de bep. Mais Aker BP doit encore travailler pour déterminer son potentiel d’extraction, indique la société.

Aker BP et son partenaire dans certains des champs NOAKA, Equinor, contrôlé par l’État, sont en désaccord sur la façon de les développer.

« C’est un message clair adressé à notre partenaire Equinor en ce qui concerne les solutions de développement pour NOAKA. Nous pensons que la découverte de Liataarnet améliorera la position de négociation d’Aker BP par rapport à Equinor », a déclaré Sparebank 1 Markets dans une note adressée aux clients.

Aker BP et Equinor sont également partenaires du champ pétrolifère Johan Sverdrup au large de la Norvège, dont la production devrait débuter en novembre.

Sverdrup pourrait commencer plus tôt que prévu, a déclaré Karl Johnny Hersvik, PDG d’Aker BP, lors d’une présentation des résultats.

« Je suis vraiment heureux des progrès accomplis par Johan Sverdrup », a-t-il déclaré. « La mise en route se déroule comme prévu et nous pourrions même commencer plus tôt que prévu … Nous avons quelques échéances à venir (et nous en saurons plus à ce moment-là). »

Sverdrup, qui représentera probablement 25% de la production totale de pétrole du pays nordique à son apogée en 2022, est la propriété conjointe de Lundin Petroleum et de Total.

Aker BP a également indiqué qu’elle augmenterait légèrement ses dépenses en capital et ses dépenses d’exploration cette année.

Les dépenses consacrées à l’exploration de nouveaux champs pétroliers et gaziers s’élèveront à 550 millions de dollars cette année, contre 500 millions de dollars précédemment. Les dépenses en capital se situent maintenant dans une fourchette de 1,6 à 1,7 milliard de dollars, par rapport aux prévisions précédentes de 1,6 milliard de dollars.

Globalement, le bénéfice net d’Aker est tombé à 62 millions de dollars au deuxième trimestre, contre 128 millions de dollars un an auparavant.

Voir Aussi