ActualitésLa plus grande abeille du monde, aperçue en Indonésie

Actualités

epa06925966 A bee feeding on honey from a honeycomb at the Bee Museum in Duisburg, Germany, 03 August 2018. Despite winter losses, the number of honeybees in Germany is not decreasing due to bee colony multiplication. Due to the better climatic conditions in many parts of Germany, the honey harvest in 2018 will be significantly better than in the previous year, according to the Duisburg beekeepers.  EPA-EFE/SASCHA STEINBACH
23 Fév

La plus grande abeille du monde, aperçue en Indonésie

Jakarta- La plus grande abeille du monde a été aperçue récemment par un photographe naturaliste, qui a retrouvé une ruche dans la forêt tropicale d’une île des Moluques du Nord relevant du territoire indonésien.

Cette découverte doit déclencher de nouvelles recherches:

« J’espère que cette redécouverte va déclencher de nouvelles recherches qui vont nous permettre de mieux comprendre cette abeille unique et de la protéger », a relevé Eli Wyman, entomologiste de l’université de Princeton qui fait partie de l’équipe scientifique ayant fait la récente découverte.

 

L’abeille utilise la résine pour protéger sa colonie des termites:

Selon les scientifiques, cette abeille fait ses ruches dans des termitières installées dans des arbres, utilisant la résine récoltée avec ses mandibules pour protéger sa colonie des termites.
Après une première découverte par le Britannique Alfred Russel Wallace en 1858, ce gros insecte volant avait été redécouvert en 1981 sur trois îles des Moluques du Nord par un entomologiste.
L’abeille femelle peut atteindre près de 4 cm de long et plus de 6cm d’envergure, soit quatre fois plus grande que l’abeille à miel.

 

L’abeille menacée par les trafiquants dans l’absence d’une protection légale:

Le groupe de conservation a indiqué que l’abeille est menacée par les collecteurs et trafiquants des espèces de la nature pour sa taille impressionnante et son statut très rare.
Il a reproché l’absence d’un cadre légal de protection de ces espèces.

« Nous savons qu’informer de cette découverte pourrait être un grand risque, vu la demande, mais la réalité est que ces collecteurs sont déjà au courant de l’existence de cette abeille », a dit le biologiste Robin Moore, chef du groupe de conservation.

 

Des efforts pour renforcer les mesures de protection:

L’équipe a déjà commencé des discussions avec des collaborateurs indonésiens, pour retrouver cette espèce dans d’autres régions et concevoir un plan en vue de renforcer les mesures de protection de cette abeille.

 

Voir Aussi