En vedetteUn rapport de l’Onu prévient d’un déficit de 40 pc de la disponibilité de l’eau d’ici 2030

En vedette

Lac Amghass II, Azrou (22/03/17). Lac, rivère, eau, faune, floore, nature, environnement, nature
14 Mar

Un rapport de l’Onu prévient d’un déficit de 40 pc de la disponibilité de l’eau d’ici 2030

New York (Nations unies) – Un rapport des Nations unies sur l’eau, rendu public mercredi, prévient que la disponibilité de l’eau pourrait chuter de 40 pc d’ici 2030 si la pression actuelle sur les ressources hydriques continue.

Le rapport « Making Every Drop Count », rédigé par un groupe de haut niveau composé en 2016 de 12 chefs d’Etats et de gouvernements à l’initiative de l’Onu, prévoit que l’eau risque de devenir « l’un des plus grands risques pour le progrès économique ».

« Les disparités en termes d’accès à l’eau et à l’assainissement, la croissance démographique, la variabilité croissante des précipitations et la pollution peuvent ensemble faire de l’eau, dans certains endroits, l’un des plus grands risques pour le progrès économique, l’éradication de la pauvreté et le développement durable », a conclu le panel.

Le rapport indique que les conséquences d’une telle pression se déclinent aux niveaux local, national, régional et mondial, créant des situations difficiles qui seront « ressenties de manière disproportionnée par les plus pauvres et les plus vulnérables ».

Faire face à ces situations pose « l’un des plus grands défis au monde », ont souligné les auteurs de ce rapport, qui recommandent de se concentrer sur le sixième des 17 Objectifs de développement durable (ODD6), dédié exclusivement aux questions relatives à l’eau et l’assainissement.

Dans ses 11 recommandations générales, le panel appelle en particulier à comprendre l’eau, la valoriser et la bien gérer afin de « jeter les bases du vaste programme intégré de gestion de l’eau qui doit suivre, et donc progresser vers la réalisation des ODD ».

Voir Aussi